- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Et tout le monde joue!

Théâtromanie 2010 à l’école Le Tandem

La question était posée coquinement par la marraine d’honneur de l’évènement, la comédienne Édith Cochrane, qui connaissait parfaitement la réponse, mais qui avait peut-être envie de se faire faire la vague: «Levez la main, ceux qui vont jouer dans une pièce!»

Bien entendu, toutes les mains se sont levées d’un coup (vite, on en a compté 378), puisque c’est comme ça tous les printemps, à l’école Le Tandem, qui entreprendra, ce lundi 12 avril, la 13e édition de sa Théâtromanie, un rendez-vous artistique qui fait plonger tous les élèves (du préscolaire à la 6e année) et les enseignants dans le vide grisant de la création théâtrale.
Édith Cochrane, que l’on reverra sous peu au grand écran, dans Le journal d’Aurélie Laflamme (elle y incarne la mère de la jeune héroïne littéraire créée par India Desjardins), était justement venue rencontrer les élèves pour leur dire quelques mots de cette passion qui l’anime et dont elle a pu faire un métier. «J’ai commencé à le faire à votre âge en me disant que c’est ce que j’aimerais faire dans la vie», a-t-elle raconté pour signifier que les rêves d’enfance, quand la petite lumière s’allume, n’ont rien de farfelu.

Tous ne deviendront pas des acteurs, certes, ils auront néanmoins eu la chance de goûter la fièvre des planches, puisque la Théâtromanie prévoit un calendrier de neuf spectacles qui seront présentés au moins deux fois chacun, jusqu’au 5 mai, dans le gymnase de l’école térésienne. Ces spectacles, parfois glanés dans un recueil sinon créés de toutes pièces, sont mis en scène par les enseignants qui n’ont qu’à regarder devant eux pour trouver des acteurs.

Il s’agit d’un travail de longue haleine qui n’implique pas que le jeu, puisqu’on mettra aussi la main aux décors et même aux costumes. Certains, comme les élèves du groupe 601, ajouteront le soutien technique, mettant alors à profit ce qu’ils auront appris durant l’année, dans le cadre du Projet cinéma-multimédias, théâtre dispensé à ce niveau. La Théâtromanie devient alors un exercice public qui permet à tous de montrer le résultat de tous ces efforts, ce qui est le but premier de la pratique artistique.

La nouvelle directrice de l’école Le Tandem, Marie-Claude Garand, ne cachait pas son enthousiasme, en conférence de presse, mesurant le travail accompli et distribuant généreusement les remerciements, d’abord à sa commission scolaire et son conseil d’établissement, qui permettent la réalisation de pareils projets de vie à l’école, à la marraine d’honneur, venue rappeler qu’on peut aller au bout de ses rêves, au personnel enseignant, qui croit au potentiel et à la réussite de chaque élève («Merci de vous occuper de ces enfants comme s’il s’agissait des vôtres», leur a-t-elle dit), et aux enfants eux-mêmes, qui sont pour elle une grande source d’inspiration.

Ce sont eux qui réclameront les applaudissements du public (généralement composé de parents et d’amis), à compter de lundi, alors que s’ébranlera cette 13e Théâtromanie.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top