- PUBLICITÉ -
Deux bonnes causes dans un même sac

(Photo Michel Chartrand)

Deux bonnes causes dans un même sac

Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand

Que diriez-vous d’encourager des jeunes à amasser des fonds pour une activité scolaire et, par la même occasion, à poser un geste pour l’environnement? Sans même y réfléchir, vous seriez en mesure de poser deux gestes significatifs pour aider ces deux bonnes causes.

Cette idée est le fruit de la nouvelle action qu’a dévoilée, en conférence de presse, le 20 avril, le Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand.

Comment poser ces deux gestes? Il s’agit d’acheter un sac écologique vendu par les élèves des différentes écoles primaires de la municipalité de Boisbriand et des partenaires associés au projet. «En plus de servir la cause environnementale et d’y sensibiliser les élèves, le projet les aide à amasser de l’argent. C’est ce qu’on appelle faire d’une pierre deux coups», de souligner le président du Regroupement, Jacques Hébert.

Pour la première fois depuis sa fondation, le Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand a fait appel au côté artistique des élèves des écoles primaires de la municipalité. Comment? En leur demandant de réaliser un dessin portant sur le thème de l’environnement. Une fois l’œuvre réalisée, les différentes directions d’écoles ont choisi un dessin gagnant. Ces croquis figurent désormais sur les sacs écologiques produits par le Regroupement.
«Ce projet fut lancé avec trois objectifs en tête: éliminer graduellement les sacs de plastique nuisibles à l’environnement, offrir aux commerçants un nouveau véhicule publicitaire, en plus de donner aux élèves un moyen de financer leurs activités», de préciser le président du Regroupement.

En vente au coût de 3 $, les sacs se présentent très bien pour effectuer différentes courses dans les magasins. «Nous avons produit 10 000 sacs. Ils sont disponibles dans les écoles. Tous les profits iront aux élèves pour les activités», d’ajouter le président du Regroupement. Les élèves gagnants sont Marie-Audrey Lett et Karolane Émard, Jessica Plante, Estelles Lavoie, Andréa Caceres-Gentil, Éloise Ruel et Alexandra Gravelle.

Après la mise sur pied du projet du Passeport de Boisbriand, les sacs écologiques représentent le deuxième gros projet pour le Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand. «Non seulement ce concours a donné la chance aux élèves de participer directement à la production d’un outil pour la préservation de l’environnement, mais, en plus, il suscite un sentiment d’appartenance envers leur ville. Car ils auront participé à un projet de collectif qui dépasse les frontières de leur école», de conclure M. Hébert.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top