- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Une publicité contestée

Lorraine

L’équipe du maire sortant Boniface Dalle-Vedove, à Lorraine, questionne la légalité d’une publicité parue dans la Voix des Mille-Îles du 21 octobre dernier. Cette publicité, qui porte la signature de PollyAnn Pilon, est en fait une réaction aux inquiétudes manifestées publiquement par l’Équipe Dalle-Vedove, quant à la préservation de la forêt du Grand Côteau.

«Ce n’est pas un secret qu’une partie des terres qui pourraient être exploitées et développées au détriment de la conservation du boisé appartiennent à la famille de la candidate Weena Pilon. Elle-même est courtier immobilier et, en plus, elle est le courtier qui vend les terrains situés dans le secteur», alléguait Boniface Dalle-Vedove, dans son point de presse hebdomadaire (note: Weena Pilon est membre de l’Équipe Ayoub, parti qui s’oppose à l’Équipe Dalle-Vedove).

Or, dans cette publicité signée par la mère de la candidate visée, on conteste les affirmations de l’Équipe Dalle-Vedove en affirmant que l’entreprise de la famille Pilon ne possède plus aucun terrain dans ce boisé que la candidate Weena Pilon, précise-t-on, tient par-dessus tout à protéger.

En contre-partie, du côté de l’Équipe Dalle-Vedove, on affirme, dans un long communiqué, que la famille Pilon est encore propriétaire de certains lots, mais on conteste surtout le caractère légal de la publicité en question. On invoque alors la Loi sur les élections et référendums dans les municipalités, qui stipule que toute publicité électorale doit être payée et autorisée par l’agent officiel d’un parti. On indique, par ailleurs, que la publicité en question a été soumise au Directeur général des élections.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top