- PUBLICITÉ -
Stablex en voie de passer aux mains d’intérêts américains

Selon toute vraisemblance, malgré le processus de transfert à US Ecology, les 150 employés de Stablex continueront de servir la clientèle de l’est du Canada et du nord-est des États-Unis et les activités se dérouleront normalement.

Stablex en voie de passer aux mains d’intérêts américains

Date visée : 31 octobre 2010

L’entreprise Stablex Canada, sise sur le boulevard industriel à Blainville depuis 1983, est sur le point d’être achetée par la compagnie américaine US Ecology pour la somme de 80 millions de dollars.

C’est ce qui a été annoncé le 13 septembre dernier par le biais d’un communiqué. Cependant, l’entente est assujettie à certaines conditions qui devront être remplies avant que la transaction prenne effet, le 31 octobre 2010.

De l’opinion du président et chef de la direction de US Ecology, Jim Baumgardner, cet achat de Stablex permettra d’augmenter l’offre de service de l’entreprise, de répondre à des appels d’offres et de les remporter ainsi que de pénétrer davantage le marché nord-américain.

Stablex Canada est l’une des entreprises nord-américaines les plus importantes et les plus réputées de l’industrie du traitement des résidus inorganiques. Elle est propriété et une division de l’entreprise ontarienne Marsulex depuis août 2005.

Marsulex, dont le siège social est situé à Toronto, est un fournisseur de services industriels comprenant des solutions de conformité environnementale pour le contrôle de la qualité de l’air, le traitement ou la manutention de sous-produits ou de déchets industriels, en plus d’être un producteur et vendeur de produits chimiques industriels à base de soufre.

Le président et chef de la direction de Marsulex, Laurie Tugman, a précisé dans le communiqué officiel que cette décision de se départir de Stablex a été prise à la suite d’un vaste examen stratégique global de l’entreprise dont le mandat a été confié à TD Securities Inc., CIBC World Markets Inc. et Houlihan Lokey. Cet examen stratégique global se poursuit toujours. M. Tugman n’a émis aucun autre commentaire et n’a pas rendu nos appels. Le vice-président de Stablex, Guy Thibault, et la haute direction de Stablex sont également demeurés discrets quant à cette transaction malgré les tentatives d’appels téléphoniques du Nord Info.

Entre-temps, les 150 employés de Stablex continueront de servir la clientèle de l’est du Canada et du nord-est des États-Unis et les activités se dérouleront normalement. L’année dernière, Stablex a enregistré des gains de 38,5 millions de dollars canadiens.

Il est à noter que cette transaction a été négociée en parallèle avec des pourparlers en cours concernant l’acquisition par US Ecology au sein d’autres organisations majeures du secteur d’activité, dont des installations de la compagnie Siemens, située à Vernon, en Californie. La conclusion du processus d’acquisition de Stablex dépend du dénouement de ce projet d’expansion en particulier.

Basée à Boise, dans l’état de l’Idaho, US Ecology fournit des services de gestion des déchets industriels dangereux (radioactifs) et non dangereux ainsi que de recyclage aux secteurs public et privé. Sa clientèle regroupe notamment des raffineries de pétrole et usines de produits chimiques, des usines de fabrication, des services d’électricité, des aciéries et des courtiers en déchets.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top