- PUBLICITÉ -
Richard Perreault rencontre les gens d’affaires

Le maire Richard Perreault s’est adressé aux membres de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB), jeudi.

Richard Perreault rencontre les gens d’affaires

À l’occasion du Dîner du maire de Blainville, présenté jeudi, au Club de golf Le Blainvillier, le maire Richard Perreault a profité de sa tribune pour partager, avec les membres de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB), les grandes lignes de son budget 2017.

Cette rencontre, comme l’a d’ailleurs indiqué M. Perreault, quelques minutes avant de prendre place derrière son lutrin, se voulait aussi un prétexte pour revenir sur l’année 2016, mais aussi pour discuter de perspectives d’avenir économique à Blainville.

À ce sujet, bien qu’il envisage l’avenir économique de ses commerçants avec optimisme, M. Perreault s’est dit conscient qu’il existe «certains irritants» sur lesquels son administration devra se pencher en 2017.

M. Perreault a notamment parlé de la problématique du transport, faisant entre autres référence au prolongement de l’autoroute 19 et à la voie réservée au transport en commun sur l’autoroute 15, deux dossiers qui n’aboutissent pas et qui entraînent évidemment des impacts économiques négatifs pour les Blainvillois.

«On demande aux gens de prendre le transport en commun, mais présentement, ils sont bloqués dans la circulation. Ce n’est pas avantageux pour eux d’opter pour cette voie! Ce problème, tout comme les pannes d’électricité récurrentes que nous vivons depuis au moins deux ans à Blainville, risque de devenir un frein au développement économique.»

Il a aussi effleuré les changements qui seront réalisés sur la rue Legault, dans le parc industriel, modifications qui permettront le développement de plusieurs terrains industriels et la création de nombreux emplois de qualité.

«Nous ferons la même chose sur la rue Jean-Guyon, autour de la sortie 28, une artère que nous prolongerons et sur laquelle de nombreux terrains commerciaux et industriels verront le jour. Ce sont de beaux projets qui vont arriver dans la prochaine année», a ajouté le maire Perreault.

Orientations économiques

Insistant d’abord sur le fait que la région se porte bien au niveau de son économie, si l’on se fie aux chiffres relatifs à l’emploi dévoilés récemment par l’Institut de la statistique du Québec du moins, Richard Perreault a poursuivi son allocution en élaborant sur chacune des cinq orientations économiques qu’il a fixées pour 2017, soit de maintenir une taxation compétitive, d’assurer la vitalité des pôles commerciaux et des parcs industriels de la municipalité, d’accentuer cette synergie qui existe déjà entre Blainville et ses gens d’affaires, de poursuivre l’évolution de Blainville comme communauté intelligente et finalement, de miser sur le positionnement de Blainville comme ville par excellence pour la famille au Canada, tel que décrété par le magazine MoneySense.

«Nous comptons sur vous pour faire de notre économie locale une économie prospère, a lancé le premier magistrat de Blainville à son auditoire à la fin de son allocution. Je suis sûr que nous nous reverrons en 2018 et que je serai ici pour vous parler de la vision économique de ma nouvelle équipe en janvier prochain, après les élections municipales!»

En campagne électorale dès le printemps

À un peu plus de dix mois des élections municipales, Richard Perreault a dit souhaiter entamer sa campagne électorale quelque part ce printemps.

«Dès la fin de février, a-t-il indiqué lorsque la question a été soulevée, nous annoncerons l’identité des membres de notre équipe et le retour de plusieurs candidats. Nous aurons encore une fois une équipe dynamique et très expérimentée pour la prochaine campagne électorale.»

Pour en apprendre davantage au sujet des évènements de réseautage organisés par l’AGAB, il suffit de visiter le [agab.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top