- PUBLICITÉ -
«Réussir ensemble le Blainville du présent et du futur»

(Photo Michel Chartrand)

«Réussir ensemble le Blainville du présent et du futur»

Dîner du maire de Blainville

Fidèle au rendez-vous, le maire de Blainville, François Cantin, a donné le coup d’envoi aux activités 2011 de l’AGAB (Association des gens d’affaires de Blainville), en prononçant son discours annuel devant les membres réunis pour l’occasion.

Au menu, les faits saillants du budget 2011 ainsi que la vision du développement économique privilégiée par son équipe, avec pour toile de fond le développement démographique d’une ville qui figure désormais parmi les municipalités québécoises de 50 000 résidants et plus. «Avec ses 52 525 citoyens, Blainville devient la 18e ville en importance au Québec», a souligné le maire.

Dans un long plaidoyer en faveur des gestes posés par son administration depuis 2005, le maire a d’emblée précisé que la croissance rapide enregistrée dans la Ville depuis les dernières années impose des défis administratifs importants. «Il faut notamment nous assurer que cette population en constante évolution continue d’obtenir les meilleurs services possible, aux coûts les plus raisonnables possible», a-t-il déclaré.

Autre défi, celui de pouvoir compter sur des infrastructures modernes et des artères commerciales en mesure d’accueillir des entreprises et des industries «qui feront en sorte que les Blainvillois consommeront dans leur ville plutôt qu’ailleurs et qui créeront des emplois durables sur notre territoire».

Réussir ensemble le Blainville du présent et du futur

Le maire, d’avis que la réussite d’une Ville se caractérise par des décisions et des gestes réfléchis, desquels résulte une bonne santé financière, a poursuivi son discours en soulignant qu’une administration, quelle qu’elle soit, doit être animée par une vision globale de son développement, ce qui inclut évidemment le volet économique. «Cette vision que nous appliquons depuis 2005, c’est un peu la recette de notre réussite que nous avons composée. Nous commençons à en récolter les fruits. Il faut continuer jusqu’à l’atteinte de cet objectif», a-t-il mentionné.

Parmi les projets réalisés, mentionnons l’aménagement de la nouvelle sortie 28, le réaménagement de la sortie 25, les différents réaménagements sur les boulevards du Curé-Labelle, de la Seigneurie et le chemin de la Côte-Saint-Louis, le projet Paul-Albert et la planification du projet Le Chambéry.

Au chapitre des infrastructures, le maire Cantin a signifié qu’en 2011, plusieurs projets totalisant 14 993 500 $ démarreront, dans les volets prioritaires que sont l’eau, la sécurité et la qualité de vie.

«Nous visons la réussite de Blainville pour le présent et le futur, rien de moins. C’est un objectif ambitieux, mais qui requiert que nous y travaillions tous ensemble», a-t-il poursuivi. Selon lui, la croissance démographique et économique de Blainville pose maintenant l’imposant défi de sa réussite au cours des 25 prochaines années, en fonction des besoins grandissants d’une population qui continue d’évoluer. Que ce soit au niveau des infrastructures routières, des sports et loisirs, de la culture, de l’environnement, de la sécurité, de l’économie et du transport individuel et collectif.

Pour connaître les prochaines activités de l’AGAB, visitez le [www.agab.qc.ca].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top