- PUBLICITÉ -
Fcamc Resultats 2017 2018

Les membres du conseil d’administration du FCAMC présents à assemblée générale annuelle: Sébastien Lassonde (secrétaire), Patrick Roberge (trésorier), Mona Beaulieu (directrice générale du FCAMC) et François Mercier (vice-président). Membres non présents: Ginette Demers (présidente), Mathieu Roy (administrateur), Mélanie Laroche (administratrice) et Louis-Philippe Bourgeois (administrateur).

Résultats de l’année 2017-2018: le FCAMC a permis de créer et de maintenir 55 emplois

Les résultats de l’année 2017-2018 du Fonds communautaire d’accès au micro-crédit (FCAMC) présentés, au mois de juin dernier, à l’assemblée générale annuelle permettent d’affirmer, du moins selon ses administrateurs, à nouveau que le microcrédit est indispensable au développement économique des Basses-Laurentides.

«Au fil des ans, ce sont des centaines d’entreprises que le Fonds communautaire d’accès au micro-crédit a démarré et a ainsi soutenu des centaines d’entrepreneurs», de souligner, lors de cette assemblée, Ginette Demers, présidente du FCAMC, dans son message.

Le FCAMC détient une capitalisation de plus de 425 000 $ et l’argent qui est prêté aux entrepreneurs provient exclusivement de la communauté. Pour l’année 2017-2018, 26 prêts ont été accordés. Ces prêts ont permis de créer et de maintenir 55 emplois.

Pour le FCAMC, le geste de crédit est essentiellement lié à un accompagnement de proximité. Ceci assure, avant le démarrage, un projet bien ficelé et après le démarrage, le succès du projet d’affaires et la pérennité de l’entreprise.

Pour 2017-2018, le FCAMC a effectué plus de 1 600 heures d’accompagnement de proximité. Les liens créés lors de cet accompagnement permettent aussi au Fonds d’avoir un taux de remboursement de 94 % malgré le fait qu’il oeuvre dans un créneau dit à haut risque.

Lors de la prochaine année, l’objectif du Fonds est de maintenir ses services auprès des entrepreneurs tout en augmentant son fonds de capitalisation ce qui lui permettra d’augmenter le montant maximum par prêt pour le démarrage d’entreprise.

Le rôle du FCAMC

Précisons que le FCAMC intervient là où il y a un vide de financement et de services, en complémentarité avec ceux offerts par les autres organisations d’appui aux entrepreneurs. Par ailleurs, les partenariats avec Développement Économique Canada, pour offrir les services du FCAMC à la communauté anglophone de la région, et avec Microcrédit Desjardins aux entreprises, afin de contribuer au développement d’une communauté solidaire, se poursuivent. Une nouvelle entente de partenariat a été signée avec la MRC de Thérèse-De Blainville afin de mieux soutenir les entrepreneurs et d’accorder davantage de prêts de microcrédit.

Rappelons, en terminant, que le FCAMC est un organisme sans but lucratif basé à Sainte-Thérèse et créé en 1999. Il a pour mission d’aider les personnes qui n’ont pas accès ou un accès limité au financement conventionnel pour le démarrage ou l’expansion de leur entreprise. Il offre soutien et conseil à la rédaction du plan d’affaires, du financement sous forme de microcrédit, de la formation et de l’accompagnement de proximité.

Pour en savoir davantage: [www.fondsmicrocredit.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top