- PUBLICITÉ -
Rencontre conviviale avec le milieu sociocommunautaire le jeudi 12 février

(Photo Michel Chartrand)La députée de Mirabel, Denise Beaudoin, en compagnie de son attachée politique, Françoise Drapeau-Monette.

Rencontre conviviale avec le milieu sociocommunautaire le jeudi 12 février

Initiée par la députée de Mirabel

Insistant sur la nécessité d’agir rapidement pour tenter de contrer les effets qui découlent directement du contexte économique difficile actuel – mises à pied chez Bell Helicopter et d’autres à prévoir, notamment chez Bombardier, cite-t-elle à titre d’exemple –, la députée de Mirabel, Denise Beaudoin, est à mettre sur pied une rencontre avec les responsables des divers organismes sociocommunautaires de la région.

Cette rencontre, qui se veut conviviale, se tiendra le jeudi 12 février prochain et prendra la forme d’un petit déjeuner de travail au bureau de circonscription de la députée, soit au 8106, rue de Belle-Rivière, secteur de Sainte-Scholastique, à Mirabel. «Je considère qu’une telle rencontre est nécessaire en début de mandat afin de cerner les besoins de ces organismes qui travaillent à l’amélioration de la qualité de vie de milliers de citoyens», a-t-elle déclaré. Comparant son rôle de députée à «une courroie de transmission entre les gens et le gouvernement», Mme Beaudoin promet d’écouter ce que ces gens auront à dire pour ensuite partager avec eux la recherche de pistes de solution. «De plus en plus de personnes sont personnellement touchées par la situation économique actuelle; la précarité se fait plus présente encore et les organismes communautaires sont de plus en plus interpellés. Cette rencontre sera donc une occasion d’échanger entre eux. Quant à moi, mon rôle sera de les écouter pour mieux les aider ensuite. Je m’attends à ce qu’ils me disent ce qui se passe sur le terrain», ajoute-t-elle. Un premier contact, en quelque sorte, depuis la fin de son premier mandat, en 2007.

Quatre grands axes

Au menu, des échanges, bien sûr, qui s’articuleront autour de quatre grands axes, soit le transport collectif, la pauvreté, la santé et l’économie. Des thèmes, souligne-t-elle, directement en lien avec sa campagne électorale. «Vous savez, nous vivons sur un grand territoire et mon rêve serait qu’il y ait des gares partout dans Mirabel. Parce que les gens n’ont plus d’argent pour se payer une voiture ou s’ils en ont une, ne peuvent tout simplement plus acheter d’essence», illustre-t-elle. Au fait que les organismes communautaires font face à une hausse marquée de demandes d’aide de la part de la population, Mme Beaudoin entend agir concrètement en les écoutant et en contribuant à identifier avec eux des pistes de solution. «Dans le contexte actuel, on n’a pas de quoi célébrer, mais on a certainement de quoi échanger», a-t-elle lancé en guise de conclusion.

Quelque 13 organismes sociocommunautaires de la région ont déjà été contactés par le bureau de la députée en vue de cette rencontre. Pour plus d’information, composez le 450-258-1717.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top