- PUBLICITÉ -
Place aux véhicules de demain!

(Photo Michel Chartrand)

Place aux véhicules de demain!

Un projet d’une valeur de 5,4 millions de dollars

D’une valeur de un million de dollars, la voiture de demain, désignée sous le vocable de véhicule générique d’essai, sillonnera les routes et ruelles de Saint-Jérôme d’ici les prochaines semaines. Classifié comme une voiture prototype, l’engin sort directement du nouveau laboratoire unique en transport avancé pour le développement de la filière canadienne des véhicules de demain de l’Institut de transport avancé du Québec (ITAQ).

Ce projet (laboratoire), d’une valeur de 5,4 millions de dollars, a été financé à la fois par le gouvernement du Québec (2,1 millions), la Fondation canadienne pour l’innovation (2,1 millions) ainsi que 22 partenaires financiers du secteur privé (1,2 million).

Il faut savoir que ce nouveau laboratoire, sis au cégep de Saint-Jérôme, permettra une expertise de pointe en matière de transport avancé. Avec ses équipements d’une valeur de 5 millions de dollars, le laboratoire constitue une première mondiale dans la recherche du transport durable.
«Au moment de l’idéation de l’ITAQ, la présence du plus important laboratoire en transport avancé du Canada était un rêve. Il est aujourd’hui bien concret. Un centre collégial de transfert en technologie (CCTT) dans le secteur du transport durable est un complément parfait à la mission de développement d’un établissement d’enseignement supérieur comme le nôtre», d’indiquer le directeur général du cégep de Saint-Jérôme, Serge Tessier.

Composé d’une main-d’œuvre d’ingénieurs et de techniciens, l’Institut de transport avancé du Québec (ITAQ) propose aux entreprises, industriels, chercheurs universitaires et milieu de la recherche et du développement en transport durable d’aller de l’avant dans le développement et l’optimisation des technologies de propulsions alternatives pour les véhicules de demain.
«L’innovation est la clé du développement économique et social, et la création de ce laboratoire vise à faire du Québec un chef de file dans le domaine du transport durable», a souligné Marie-Josée Lizotte, directrice de l’innovation et du transfert au ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation.

Ses caractéristiques

Pour les mordus de ce genre de prototype, sachez que le véhicule générique d’essai a été conçu spécifiquement pour la validation de composantes de transport avancé. Ses caractéristiques physiques ajustables peuvent couvrir les segments du marché du véhicule urbain jusqu’au véhicule utilitaire. Trois types de modèles sont disponibles: petit, moyen, grand. Les freins sont «by-wire», soit un ajustement des contributions de freinage hydraulique versus la régénération électrique.

Soulignons que l’ITAQ est l’un des deux CCTT liés au cégep de Saint-Jérôme. La mission de ces derniers est de soutenir les PME en offrant des services de recherche appliquée et de développement de produits.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top