- PUBLICITÉ -
Coalition Cdc

Les dirigeants et représentants des différentes chambres de commerce de la région ont ajouté leur voix dans le dossier de la mobilité et du transport collectif sur la couronne nord.

Mobilité et transport collectif: les chambres de commerce réclament des solutions concrètes

À quelques jours de la tenue du Forum sur la mobilité et le transport collectif qui réunira les élus municipaux et autres acteurs locaux des Basses-Laurentides et de Laval, la Coalition des chambres de commerce et d’industries de la couronne nord a ajouté sa voix pour réclamer des solutions concrètes qui faciliteront les déplacements dans la région.

Réunis à Terrebonne, le mardi 17 avril dernier, les membres de la Coalition, qui rassemble sept chambres de commerce et d’industrie, notamment celles de la MRC de Deux-Montagnes (CCI2M), de Mirabel (CCIM), du Saint-Jérôme métropolitain (CCISJM) et Thérèse-De Blainville (CCITB), estiment qu’il importe que le message des gens d’affaires de la couronne nord, comme celui de la population, soit entendu le 23 avril prochain lors de ce fameux Forum qui se déroulera à Laval.

«L’attente pour des investissements majeurs a assez duré. Les conséquences économiques, mais également sociales et environnementales de la congestion sur l’axe nord-sud entre Saint-Jérôme et Laval touchent un million de personnes et 38 000 entreprises sur tout le territoire. Il devient pressant de mettre en oeuvre des solutions concrètes qui faciliteront les déplacements dans la région, dont la croissance démographique est en pleine expansion depuis de nombreuses années», ont fait savoir les dirigeants et représentants de ces différentes chambres de commerce.

Des retards qui augmenteront

Ce message a été lancé au moment même où une étude de la firme de génie-conseil WSP révèle que les retards ont augmenté de 49 % de 2014 à 2017 et augmenteront de 28 % de 2017 à 2021 sur l’autoroute 13. Ces augmentations valent aussi pour l’autoroute 15 (+ 58 % de 2014 à 2017 et + 45 % de 2017 à 2021), tout comme sur l’autoroute 19 et la route 335 (+ 32 % de 2017 à 2017 et + 48 % de 2017 à 2021).

La même étude précise, par ailleurs, que de 2017 à 2021 le temps perdu augmentera considérablement en période hors pointe (+146 %) et que le temps perdu en général doublera de 2014 à 2021, car la congestion sera de plus en plus étendue et débordera hors des heures de pointe.

Précisons que l’étude en question a été effectuée sur un ensemble de 32 corridors routiers répartis sur l’île de Laval et sur la partie nord de la couronne de Montréal, pour un total de 170 km.

Déroulement du Forum

Quant au Forum proprement dit, il se déroulera toute la journée du lundi 23 avril au Château Royal, à Laval. En matinée, il y aura des présentations d’études et de sondages, ainsi qu’une conférence du docteur François Reeves sur les impacts de la congestion routière sur la santé publique.

Le menu de l’après-midi prévoit la présentation des solutions proposées, le dévoilement d’une déclaration consensuelle des 19 villes et municipalités de Laval et des Basses-Laurentides qui participeront à ce Forum et, pour terminer la journée, une allocution attendue du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top