- PUBLICITÉ -
Le Passeport Boisbriand: une initiative d’achat local aux résultats probants

(Photo Michel Chartrand)

Le Passeport Boisbriand: une initiative d’achat local aux résultats probants

Assemblée générale annuelle du RGAB

Le Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand (RGAB) est en pleine progression malgré une année de mouvance au sein du conseil d’administration. C’est le constat qui a été fait lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme tenue au restaurant Chez Milot.

Cette croissance n’est pas étrangère aux résultats attribuables à l’initiative Passeport Boisbriand. Au cours de l’année 2009-2010, pas moins de 5 654 passeports ont été utilisés pour des ventes totales qui se chiffrent à 3 158 578 $ jusqu’à maintenant. Notons que cette édition prendra fin en février 2011. Le nombre de commerces qui ont adhéré à ce programme est passé de 25 à 29 et la gamme de produits et services offerts s’est élargie.

«Dans cette édition, je suis particulièrement fière d’avoir réussi à diminuer le budget annuel de 50 000 $ à 25 000 $ pour ce projet. Il y a eu aussi des commerces qui se sont ajoutés. C’est un outil de fidélisation très important pour notre économie locale et ça donne d’excellents résultats», a déclaré Linda Lapointe, qui en était à sa première année à titre de présidente.

Aussi, la nouvelle présidente se dit fière d’avoir pu établir des liens plus étroits avec la chambre de commerce de Saint-Eustache et l’Association des gens d’affaires de Blainville. «Ces échanges ne peuvent que favoriser notre économie locale. Il faudra poursuivre et élargir ces liens avec les différents partenaires de la région», a ajouté Mme Lapointe.

La présidente a également profité de l’occasion pour souligner le travail d’un des membres du conseil d’administration, Robert Beaudry, qui a été dans l’obligation de quitter son poste d’administrateur en raison d’une réorientation de carrière. Mme Lapointe a indiqué qu’il a, pendant toute l’année, procédé à la mise à jour du site Internet du RGAB. Elle a également remercié tous les membres du conseil d’administration qui ont participé à l’organisation des évènements de réseautage.

Les déjeuners-causeries: une formule gagnante

Pour sa part, la vice-présidente du RGAB, Diane Groulx, a parlé de la formule des déjeuners-causeries qui a débuté en 2008. Cette activité accueille mensuellement entre 30 et 40 invités.

Le secrétaire-trésorier, Pierre-Yves Arsenault, a quant à lui eu de bons mots à l’égard de Linda Lapointe. Il a précisé que cette dernière a fort bien tiré son épingle du jeu et fait preuve d’un appréciable esprit de commandement en dirigeant un conseil d’administration composé d’une très forte majorité de nouveaux administrateurs.

Ce dernier a ajouté qu’en raison du roulement au sein du conseil, la gestion des finances a représenté un défi de taille. «Notre directrice générale, Marleen Côté, a elle aussi fait preuve d’un leadership exemplaire», a-t-il dit.

Des revenus en croissance

Le RGAB a terminé son exercice financier en 2010 avec des revenus totaux de 190 074 $, comparativement à 161 251 $, ce qui représente une croissance de 28 823 $. L’augmentation des revenus de commandites et des revenus associés au Passeport Boisbriand explique en grande partie cette hausse importante.

Le secrétaire-trésorier a, à ce sujet, parlé des charges reliées au passeport et celles occasionnées par les mauvaises créances qui, par une gestion rigoureuse, ont permis tout de même de dégager un excédent de 6 212 $. Le surplus cumulé s’élève ainsi à 43 889 $. «Les mauvaises créances découlent de la faillite de l’un de nos membres et de la délinquance d’un autre. Pour ce dernier, le RGAB a entrepris une démarche de recouvrement qui saura se conclure de façon avantageuse», a conclu Pierre-Yves Arsenault.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top