- PUBLICITÉ -
Lancer sa propre entreprise

Photo Michel Chartrand:Les deux lauréats de la bourse Étudiant-entrepreneur 2011, Alexandra Labelle-Lamarche et Gabriel Plante.

Lancer sa propre entreprise

7 500 $ pour encourager la relève

Les lauréats de la nouvelle bourse Étudiant-entrepreneur 2011 créée par la Fondation du Collège Lionel-Groulx et la Société de développement Thérèse-De Blainville (SODET) étaient tout sourires lors de la petite cérémonie de remise des prix, le 19 avril dernier, dans le hall d’entrée principal du collège Lionel-Groulx.

«Nous recevons une bourse pour partir en affaires et pour lancer notre entreprise. C’est un bon moyen de nous aider», a indiqué l’une des trois récipiendaires, Alexandra Labelle-Lamarche, étudiante au Collège.

Ainsi, les trois lauréats recevront des bourses totalisant 7 500 $, soit 3 500 $ pour les deux premiers prix et une somme de 500 $ pour la troisième gagnante. «Je suis bien content de recevoir une telle somme pour partir mon entreprise. J’avais en tête de me lancer en affaires après avoir suivi mon cours, mais j’avais une incertitude quant à la réalisation de mon projet. Avec cet argent, c’est certain que je vais tenter ma chance», explique Gabriel Plante, lauréat d’une bourse de 3 500 $.

C’est la première fois que la Fondation du Collège Lionel-Groulx, en partenariat avec la SODET, remet des bourses pour encourager l’entrepreneuriat au niveau étudiant. Cette idée de créer une bourse est venue d’un enseignant du Collège, Jean-François Blais. À l’automne 2010, le Collège a décidé de lancer un cours complémentaire intitulé Comment lancer sa propre entreprise. Au total, un peu plus de 90 étudiants se sont inscrits pour la session d’automne, et plus du double pour le trimestre d’hiver. «Je suis extrêmement fier de mes étudiants. Je les ai vus, tout au long de la session, se passionner pour leurs projets en appliquant toutes leurs connaissances», d’expliquer l’initiateur du projet.

«Les bourses Étudiant-entrepreneur encouragent la réussite scolaire tout en outillant les étudiants pour démarrer un projet réel, c’est-à-dire leur propre entreprise. Elles s’inscrivent parfaitement dans la mission de la Fondation d’encourager la réalisation de projets et l’excellence en octroyant des bourses. Ce projet est une première et nous sommes très fiers d’y participer», de mentionner Paul Crête, président de la Fondation du Collège.

Ainsi, une première bourse a été remise pour le projet Triomphe d’Alexandra Labelle-Lamarche, Gabrielle Denoncourt et Karl Ballard. Ce projet consiste à mettre sur pied une entreprise en création d’évènements artistiques pour la relève.

Le deuxième projet a été préparé par Gabriel Laplante et se nomme: Eaux solutions. L’idée: créer une compagnie de caractérisation de l’eau afin d’en évaluer la qualité et apporter les solutions appropriées.

Le troisième projet retenu se nomme Cartes de souhaits et a été initié par Marie-Christine Levey, finissante en arts plastiques. Le but: vendre des cartes avec des motifs variés.

À noter: les lauréats auront droit aux bourses seulement quand leurs études seront complétées et que l’entreprise sera conformément démarrée sur le plan légal. «J’ai très hâte d’avoir en main tous mes papiers pour partir officiellement en affaires et avoir mes premiers clients», de mentionner Gabriel Laplante, qui vient de compléter ses études dans le domaine du traitement de l’eau.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top