- PUBLICITÉ -
La Régie de police lance le projet QUASAR

(Photo Yves Déry)

La Régie de police lance le projet QUASAR

Notre vitesse a une limite!

La Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, de concert avec les quatre villes constituant son territoire, nommément Boisbriand, Lorraine, Rosemère et Sainte-Thérèse, annonce le lancement de son projet Quasar, visant une approche par résolution de problèmes en matière de sécurité routière, et dont le thème parle de lui-même: Notre vitesse a une limite!

«C’est une campagne intermunicipale dont l’objectif est d’assurer la sécurité et la quiétude de nos citoyens, et ce, sur l’ensemble de notre réseau routier», d’indiquer le président de la Régie et maire de Lorraine, Boniface Dalle-Vedove. Comment? Simplement en mettant les citoyens à contribution et en traitant systématiquement chaque plainte reçue.
«En 2007, nous avons mis sur pied un plan stratégique en matière de sécurité routière. Cette année, nous avons voulu analyser et voir si notre stratégie était efficace et nous avons revu certaines procédures», de mentionner pour sa part l’inspecteur responsable de la division circulation de la Régie, Michel Gaudreau. Ce faisant, un comité de sécurité routière regroupant des représentants de chacune des quatre villes a été mis sur pied. Parmi ses priorités, la mise en place d’un système uniforme de gestion et d’analyse des plaintes. «Peu importe la problématique (vitesse, signalisation, course de véhicules, crissement de pneus, etc.), chaque plainte fera l’objet d’un suivi rigoureux», a-t-il assuré.

La collaboration des citoyens

Pour ce faire, la Régie de police demande la collaboration des citoyens afin d’identifier les problématiques et, en bout de ligne, les personnes à l’origine de ces problématiques. «Nous demandons à nos citoyens d’être de bons conducteurs, courtois et responsables», indique encore M. Gaudreau. Grâce à la collaboration des citoyens, ceux qui refuseront de se conformer seront, espère-t-on, identifiés. Dans tous les cas, on assure que l’anonymat des plaintifs sera respecté.

Par cette campagne, la Régie espère aussi sensibiliser davantage les jeunes conducteurs aux dangers reliés à la vitesse. «Des campagnes de sensibilisation, des mesures préventives et finalement des opérations répressives seront élaborées afin de résoudre d’une façon efficace et durable les problématiques rencontrées», d’ajouter l’inspecteur.

Les actions imprudentes, les conduites dangereuses, les excès de vitesse, le non-respect des arrêts obligatoires et des feux de circulation, les crissements de pneus et la non-conformité des systèmes d’échappement sont des infractions qui seront plus particulièrement dans la mire des policiers, précise-t-on.

Pour plus d’information, composez le 450-435-2421 ou visitez le www.riptb.qc.ca. Les plaintes enregistrées aux hôtels de ville de Boisbriand, Lorraine, Rosemère et Sainte-Thérèse seront directement acheminées à la Régie de police aux fins de traitement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top