- PUBLICITÉ -
L-3 Communications MAS renouvelle son contrat d’entretien des CF-18

Assis dans le poste de pilotage d’un CF-18, le premier ministre Stephen Harper est accompagné du major Daniel Dionne.

L-3 Communications MAS renouvelle son contrat d’entretien des CF-18

Stephen Harper à Mirabel

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, était à l’usine mirabelloise L-3 Communications MAS, le mercredi 1er septembre, pour annoncer le renouvellement du contrat d’entretien de la flotte des 78 avions chasseurs CF-18 des Forces canadiennes.

Le premier ministre était accompagné du ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, de hauts dirigeants du ministère de la Défense nationale et de plusieurs dizaines d’employés de L-3 Communications MAS, dont le président Sylvain Bédard.

La compagnie de Mirabel a célébré de belle façon l’obtention de ce nouveau mandat d’une valeur de 468 millions $, couvrant la période de 2010 à 2017, assorti d’une option de trois ans supplémentaires. Avec l’obtention de ce contrat, L-3 Communications MAS se voit ainsi confier la mission d’assurer la maintenance de la flotte des appareils de chasse canadiens jusqu’à la fin de leur vie utile. Près de 400 employés des installations de L-3 Communications MAS à Mirabel, à Bagotville et à Cold Lake en Alberta, continueront de mettre leurs compétences au service du gouvernement canadien.

«Le gouvernement du Canada qui nous fait confiance depuis 25 ans, a permis à L3 Communications MAS de devenir un véritable centre d’excellence, ce qui nous donne toute l’expertise nécessaire pour réaliser les travaux de soutien en service de la prochaine génération d’avions de chasse des Forces canadiennes», a déclaré le président Sylvain Bédard.

En vertu du contrat de soutien technique des systèmes et en partenariat avec le gouvernement du Canada, la société L-3 Communications MAS est responsable du développement, de l’ingénierie et de l’entretien de la flotte des CF-18. Sa responsabilité principale concerne le développement et les travaux d’entretien. «Notre partenariat avec le ministère de la Défense nationale du Canada s’est avéré jusqu’à présent inébranlable et nous comptons bien faire en sorte qu’il se poursuive longtemps», a insisté M. Bédard.

Au cours des dernières années, le gouvernement Harper a fait d’importants investissements dans les capacités militaires du pays à l’appui de sa Stratégie de défense Le Canada d’abord. La stratégie propose une feuille de route détaillée pour la modernisation des Forces canadiennes. Elle augmentera la taille des Forces et en renouvellera les capacités de base grâce à un financement stable et prévisible, y compris des investissements équilibrés répartis dans les quatre domaines clés sur lesquels reposent les capacités militaires, soit le personnel, l’équipement, la préparation opérationnelle et les infrastructures.

Le premier ministre a indiqué: «Notre gouvernement est déterminé à fournir aux Forces canadiennes les outils et l’équipement dont elles ont besoin pour défendre notre souveraineté et s’acquitter de leurs missions à l’étranger. L’annonce importante d’aujourd’hui aura en outre des retombées économiques substantielles pour l’industrie aérospatiale canadienne, qui constitue une part considérable de l’économie du Grand Montréal.»

Le CF-18 restera en service en tant que chasseur tactique de première ligne au moins jusqu’en 2017, lorsque deviendront opérationnels les appareils de la prochaine génération, les avions d’attaque interarmées F-35 Lightning II.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top