- PUBLICITÉ -
Inauguration des maisons Britania

(Photo Michel Chartrand)

Inauguration des maisons Britania

Faubourg Boisbriand

Plusieurs personnalités de la Ville de Boisbriand ont répondu à l’invitation des Constructions Nomade, le 23 avril dernier, lors de l’inauguration d’une vingtaine de nouvelles maisons appelées Britania et figurant dans la première phase de construction de la zone résidentielle du Faubourg Boisbriand.

Situées à l’angle de la Grande-Allée, les nouvelles résidences sont des maisons de ville jumelées. Sur trois étages, on y retrouve suffisamment d’espace pour accueillir un couple ou une petite famille. En effet, l’espace dans la maison permet d’aménager différentes chambres pour de jeunes enfants, ou encore un endroit pour y placer un lieu de travail.
«Les maisons offrent 2 000 pieds carrés d’espace habitable», de résumer le représentant de Remax, Martin Michaud. À l’intérieur, les maisons sont décorées selon un style moderne et épuré. On y retrouve une forte proportion de céramique. Dans la cage d’escalier, au lieu d’y avoir laissé un mur blanc, prêt à être repeint, les concepteurs ont opté pour de la céramique, ce qui donne l’illusion d’un mur de brique.
«La décoration est de style moderne et britannique. On y retrouve de l’air climatisé et les murs sont parfaitement isolés entre les maisons. Le bruit ne passe pas», d’expliquer l’agent immobilier.

Parmi les particularités de la maison de ville des Constructions Nomade, le stationnement attire particulièrement l’attention. Pourquoi? Essentiellement parce que les zones de stationnement sont situées dans un espace sous-terrain. Pour y accéder, les futurs propriétaires doivent passer par le sous-sol de leur maison. De là, on franchit une porte hermétique pour arriver du côté où se retrouve l’ensemble des véhicules.
«Ce sont des maisons qui fonctionnent sur le même principe que des condos. C’est-à-dire que les gens n’ont pas d’entretien extérieur à faire», de résumer M. Michaud.

Au total, 80 maisons seront construites par Constructions Nomade. Selon les informations obtenues, il semble que la vente va très bien pour les différentes phases de développement. «Les maisons se vendent en moyenne 295 000 $», de conclure M. Michaud.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top