- PUBLICITÉ -
Dix ans de contribution au Parc régional du Bois de Belle-Rivière

(Photo Michel Chartrand)

Dix ans de contribution au Parc régional du Bois de Belle-Rivière

Le Centre du Florès

Il y a dix ans naissait une amitié solide entre le Centre du Florès et le Parc régional du Bois de Belle-Rivière. Initiée à l’époque par Pierre Bellerose, la collaboration entre les deux instances se poursuit depuis et continue de s’épanouir.

«Dix ans ensemble déjà. C’est vraiment un moment spécial que nous célébrons aujourd’hui», a commenté Stéphane Michaud, directeur général du Parc. Résultat d’une réflexion qui s’est amorcée au printemps 1998, le défi consistait à trouver, dans une vision à long terme, un lieu où les clients du Centre du Florès pourraient s’épanouir. «La contribution de ces gens, au départ 6, aujourd’hui 12, au Parc cadrait directement avec la mission du Parc. C’était la formule idéale», poursuit M. Michaud.

Tous réunis pour l’occasion, les membres de la Corporation pour la protection de l’environnement à Mirabel (organisme gestionnaire du Bois de Belle-Rivière) et employés du Parc ont profité de la tribune pour honorer la contribution des clients et du personnel du Centre du Florès aux travaux d’entretien et de mise en valeur du Parc au cours de toutes ces années. «La contribution de l’équipe du Florès au Bois de Belle-Rivière a permis d’exécuter des tâches d’entretien sur le terrain, et ce, 12 mois par année», a fait savoir M. Michaud. Parmi les belles réalisations, photos à l’appui, mentionnons entre autres la taille des pommiers, l’aménagement avec Ronald Leduc, du sentier Hydro-Québec, le grand nettoyage de la grange, l’assemblage des tables destinées au service à la clientèle, les corvées de plantation d’arbres et de nettoyage de la plage ainsi que l’aménagement de la plateforme des jeux d’eau.

Les bienfaits humains

Or, les réalisations des gens du Centre du Florès au Parc vont bien au-delà qu’une simple contribution physique de l’amélioration et de l’entretien des lieux. Les bienfaits humains sont aussi très tangibles. «Pour le Parc et ses employés, les clients du Florès sont un brin de soleil. On se fait saluer par eux beau temps, mauvais temps. Leur dynamisme a un effet très positif sur notre équipe et ils sont assurément un élément moteur pour le reste», a souligné M. Michaud. De son côté, Denis Martel, du Centre du Florès, a salué le travail d’équipe qui a cours tous les jours au Bois de Belle-Rivière. «Le parc est pour nous un employeur de choix, impliqué, loyal et qui contribue à la responsabilisation de nos gens», a-t-il fait valoir. Non seulement cette collaboration favorise-t-elle l’intégration sociale des gens du Florès, mais elle a aussi permis à ces gens de trouver leur place au sein de l’équipe des employés du parc. Pour Guylaine Trudel, coordonnatrice du bureau régional du Centre du Florès, «ces 10 ans nous permettent de mettre en lumière la reconnaissance des gestionnaires du parc envers nos gens, la communication et le respect de notre monde».

Enfin, M. Michaud a souligné la grande générosité des clients du Florès dans leur désir profond de se réaliser, ce qui se traduit très souvent en source d’inspiration pour tous. Notons que les gestionnaires du parc entendent maintenir cette alliance pour de nombreuses années à venir.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top