- PUBLICITÉ -
Développement économique Canada appui deux entreprises eustachoises

Développement économique Canada Appui Deux Entreprises Eustachoises

Développement économique Canada Appui Deux Entreprises Eustachoises

Développement économique Canada appui deux entreprises eustachoises

Innovation, croissance et emplois de qualité

Deux entreprises de Saint-Eustache, HRT Industries et Trafic Innovation, se partagent une enveloppe de 291 500 $ provenant du gouvernement fédéral, par le biais de l’organisme Développement économique Canada (DEC), lui-même placé sous la responsabilité du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

Il s’agit de contributions remboursables, précisait la députée de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, lors d’un point de presse tenue la semaine dernière. «HRT Industries et Trafic Innovation ont pu développer des procédés et des produits novateurs pour leurs clients en misant sur l’expertise de leurs équipes et en étant ouverts à l’innovation. Allier la technologie au travail d’équipes chevronnées permet aux entreprises du Québec de croître et de conquérir de nouveaux marchés» , de dire Mme Lapointe, qui résumait ainsi la raison d’être du Plan pour l’innovation et les compétences, élaboré par son gouvernement.

HRT Industries

Concrètement, HRT Industries, un atelier d’usinage fondé en 1987, profite d’un appui de 175 000 $ qui lui permettra d’acquérir des équipements de pointe favorisant son intégration à la cellule de fabrication de modèles numériques 3D, du Groupe Fusia, son acquéreur et propriétaire, notamment spécialisé dans la fabrication de pièces de précision pour l’aéronautique, en vertu d’un virage amorcé en 2015.

«Notre équipe passe des manivelles aux écrans graphiques 3D! Ça change les perspectives» , illustrait le président de HRT Industries, Cyrille Chanal, qui se réjouissait de cet appui gouvernemental qui favorisera, dit-il, la poursuite de cette «révolution industrielle» .

Trafic Innovation

De son côté, Trafic Innovation, une entreprise fondée en 1999, qui œuvrait auparavant dans la signalisation des chantiers routiers et qui se spécialise désormais dans la signalisation routière intelligente, reçoit une aide de 116 500 $ qu’elle investira dans sa stratégie de commercialisation à l’extérieur du Québec, c’est-à-dire au Canada, en Amérique centrale et bientôt aux États-Unis. On a fait remarquer, par ailleurs, qu’une gestion intelligente de la circulation routière a un effet direct sur l’émission (à la baisse) des gaz à effet de serre.

«Depuis cinq ans, nous avons dépensé beaucoup d’argent pour développer nos nouveaux produits. Nous avons pris beaucoup de risques. C’est pourquoi le soutien du gouvernement est bienvenu» , d’exprimer le président de Trafic Innovation, Robert Laforce, qui signalait du même souffle que l’entreprise prévoyait, au terme de l’année 2017, avoir augmenté ses ventes de 30 % par rapport à l’an dernier.

«Lorsque nous investissons dans l’innovation, nous préparons les Québécois aux emplois d’aujourd’hui et de demain. Ça profite autant aux entreprises qu’aux communautés où ces emplois sont créés» , de conclure Linda Lapointe.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top