- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Des investissements axés sur l’avenir

Dépôt du rapport de la situation financière 2008 à Sainte-Anne-des-Plaines

Conformément à la Loi sur les cités et villes, la mairesse de Sainte-Anne-des-Plaines, Catherine Collin, a déposé, le mardi 11 novembre dernier, le rapport sur la situation financière de la Ville pour l’année 2008.

Débutant avec l’adoption du rapport financier de l’année 2007, le 8 avril dernier, Mme Collin a rappelé que le fonds de roulement a été majoré de 300 000 $ en 2008 pour atteindre 960 000 $. «Un sommet jamais atteint jusqu’ici», a-t-elle précisé.

Au 31 décembre 2007, le niveau d’endettement de la Ville s’élevait à 22 363 057 $. «Sur ce point, je tiens à vous mentionner que Sainte-Anne-des-Plaines se compare avantageusement à l’ensemble des villes de la MRC de Thérèse-De Blainville. L’endettement total net par habitant est de 1 692 $ à Sainte-Anne-des-Plaines contre 2 070 $ pour la MRC, ce qui est excellent», a-t-elle argué.

Surplus en 2008

En 2007, la Ville avait enregistré un surplus de 665 000 $. De ce montant, 300 000 $ avaient été affectés au fonds de roulement et 200 000 $ avaient servi à financer divers travaux d’asphaltage. Or, en 2008, le surplus s’annonce plus modeste en raison, notamment, des coûts supplémentaires de 168 000 $ liés au déneigement des rues et à l’achat de sel et de sable, d’une dépense supplémentaire de 20 000 $ au niveau du personnel administratif et d’investissements additionnels de 200 000 $ destinés à l’entretien des routes. «Néanmoins, nous pouvons quand même compter sur un surplus accumulé d’environ 1 227 467 $ à ce jour. Malgré que 2008 sera une année plus difficile en termes de surplus financier, il reste que nous avons une bonne réserve pour pallier les urgences et pour maintenir l’équilibre budgétaire. Je rappelle qu’au 31 décembre 2002, le surplus accumulé de la Ville était seulement de 365 111 $. Aujourd’hui, il est de 1,2 million de dollars», de faire valoir la mairesse.

Programme triennal d’immobilisations

Outre les projets réalisés en 2008 – entre autres, la création d’une réserve de 45 000 $ sur trois ans pour la vidange des étangs d’aération de l’usine d’eau potable; la dernière phase du parc industriel; l’investissement de 932 400 $ dans la réfection des rues; l’étude pour l’agrandissement éventuel de la bibliothèque; l’ajout de nouveaux modules de parc au Domaine du Repos et sur la terrasse Legault; l’obtention d’une subvention gouvernementale pour la construction d’une piscine intérieure; et l’aménagement de nouvelles pistes de promenade dans le boisé du parc des Méandres –, d’autres projets ont été reportés au calendrier 2009. Il s’agit de l’aménagement des infrastructures sportives du parc des Méandres et la réparation des infrastructures d’égout sanitaire et d’aqueduc et à la construction d’un bassin de rétention dans les rues Therrien, des Cèdres et la 2e Avenue. «Au cours de l’année 2008, nous avons fait des investissements axés sur l’avenir et il en sera de même en 2009. Nous devons notamment remplacer nos infrastructures d’égout sanitaire et d’aqueduc pour assurer la sécurité de l’ensemble des propriétaires concernés. Et nous devons poursuivre nos travaux de réfection des chaussées», a-t-elle annoncé.

Le budget 2009 sera présenté et déposé lors d’une assemblée extraordinaire tenue en décembre prochain. La date sera confirmée au cours des prochaines semaines.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top