- PUBLICITÉ -
Création d’un centre aéronautique ultramoderne

(Photo Michel Chartrand)

Création d’un centre aéronautique ultramoderne

Investissement de 575 millions chez Pratt & Whitney Canada

Après l’annonce de la mise en route de la CSeries de Bombardier dans le parc aéronautique, les dirigeants de Pratt & Whitney Canada viennent d’annoncer la création d’un nouveau centre aéronautique de calibre mondial, directement dans la zone de l’aéroport de Mirabel.
«Le Centre aéronautique Pratt & Whitney Canada de Mirabel fera en sorte que nous disposerons de la capacité nécessaire pour répondre à la forte demande anticipée pour les moteurs PW 800 au cours des années à venir, ainsi qu’à nos besoins d’assembler les appareils de la CSeries à Mirabel, a été un facteur déterminant dans la décision d’effectuer aussi à Mirabel l’assemblage final et les essaie des moteurs PW1524G destinés à ces appareils», a indiqué le président de P&WC et premier vice-président, Groupe stratégie et développement de P&W, Alain M. Bellemare.

La compagne investira 573,3 millions dans le Centre aéronautique de Mirabel ainsi que dans les autres installations québécoises au cours des cinq prochaines années. Au total, Pratt & Whitney souhaite créer 565 nouveaux emplois avec ce nouvel investissement.

Ce projet consiste à faire l’assem­blage final et les essais de deux moteurs de nouvelle génération, soit le PW152G pour le CSeries de Bombardier aéronautique et le PW810C pour le Citation Colombus de Cessna Aircraft dans une nouvelle usine établie à Mirabel. La nouvelle s’accompagne également d’investissements dans les autres établissements de Pratt & Whitney Canada au Québec.
«Au moment où l’économie mondiale vit des turbulences, la réalisation des projets de Pratt & Whitney Canada aura des retombées fort positives pour le Québec, notamment par la création de 656 emplois de haut calibre. Notre gouvernement propose une vision claire pour stimuler l’économie québécoise, laquelle permet à des initiatives comme celles-ci de voir le jour et de soutenir notre développement économique», a mentionné le premier ministre du Québec, Jean Charest.

Pour le gouvernement du Québec, celui-ci accorde une aide de 141,9 mil­lions, qui comprend notamment une aide de 122,3 millions d’Investissement Québec. Différentes mesures fiscales et une aide à la formation de la main-d’œuvre complètent la contribution gouvernementale à la réalisation des projets de l’entreprise.

La construction du Centre aéronau­tique s’amorcera au cours des prochains mois, afin d’ouvrir à l’automne 2009. D’une grandeur de 300 000 pi2, le Centre comprendra deux aires de service pour les Boeing B747Spp de l’entreprise. Ceux-ci servi­ront aux essais en vol de la gamme com­plè­te des moteurs Pratt & Whitney, des turbopropulseurs aux turbosoufflantes.

De plus, le nouveau Centre sera doté d’équipements ultramodernes et sera accompagné de technologie et processus de fabrication de pointe. Pratt & Whitney souhaite également adopter des méthodes de travail de classe mondiale et bénéficiera d’une flexibilité accrue des équipes pour améliorer la façon d’assembler et de conduire les essais moteurs.

Rappelons que l’entreprise, dont le siège social est à Longueuil, est un leader mondial dans la conception, la construction et le soutien technique des moteurs équipant les avions d’affaires, les appareils de l’aviation générale, les avions de transport régional et les hélicoptères.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top