- PUBLICITÉ -
William Monette: acteur pour la vie

Photo Michel Chartrand:Étudiant en 1re secondaire au Rosemere high school, option théâtre, William Monette rêve d’une vie d’acteur. Une carrière qu’il entend bien mener en français autant qu’en anglais.

William Monette: acteur pour la vie

En vedette dans le film Frisson des collines

Le 19 mai prochain, il célèbrera ses 13 ans. Pourtant, à l’écouter parler et à voir sa feuille de route, on le croirait plus âgé.

C’est que William Monette, un résidant de Sainte-Thérèse, malgré son jeune âge, cumule un nombre impressionnant de participations dans divers téléromans, téléséries, DVD, films ou autre.

C’est lui, notamment qui a interprété le jeune Mario Jean dans le DVD La vie rêvée de Mario Jean. C’est lui aussi qui a incarné le personnage d’Antoine Bertrand enfant dans les téléromans C.A. et Virginie. «J’ai aussi joué son frère et son fils», souligne le jeune comédien. Puis, la liste se poursuit, Les trois petits cochons, Bordeline, Babine, Alone with M. Carter, et bien d’autres. Des participations plus ou moins importantes, mais qui lui auront tout de même permis de décrocher le rôle de Thibault, l’ami de Frisson, alias Antoine Olivier Pilon, dans le film Frisson des collines, présentement à l’affiche.

Un rôle certes secondaire (il joue l’ami de Frisson avec qui il fait les 400 coups), mais qui aura tout de même requis de la part du jeune homme, 18 jours de tournage, à l’été 2010. «Tant que je suis dans un rôle, je suis heureux. Et puis une équipe de tournage, c’est comme une deuxième famille: les amitiés qui se développent, c’est pour la vie», lance-t-il, faisant notamment référence à son amitié avec Antoine Olivier Pilon, mais aussi avec Guillaume Lemay-Thivierge. Sur le plateau, il a aussi le plaisir de retrouver Antoine Bertrand. «Mon grand frère de plateau», souffle-t-il.

William l’insatiable

Drôle, le regard vif, William c’est aussi un jeune qui mord dans la vie à pleines dents. «J’aime tout. La nourriture, la musique, les gens, les sports», énumère-t-il. Et bien sûr, la comédie. «Ma carrière, c’est le cinéma, la télévision et le théâtre. Et là, je me dis que c’est en train d’arriver», explique-t-il, les yeux soudainement brillants. Son rêve? Jouer un jour avec Jim Carey. «Et ici, chez nous, je voudrais tellement jouer avec Marc Labrèche», laisse-t-il tomber.

Versatile, William pratique aussi bien le football que la planche à roulettes et le hockey, et a appris à faire fi des gens jaloux à son école qui le prennent, à tort, assure-t-il, pour une vedette. «Jouer, c’est ma vie. Je ne voudrais pas faire autre chose. Je suis un gourmand de la vie et j’aime tout», termine-t-il. Tout. C’est ce qu’on lui souhaite.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top