- PUBLICITÉ -
Une troupe de la PST au Festival de la Savoie

(Photo Michel Chartrand)

Une troupe de la PST au Festival de la Savoie

Théâtre amateur

Après plusieurs mois de préparation, les 11 élèves de la troupe de théâtre de la polyvalente Sainte-Thérèse se préparent à traverser l’océan pour se produire sur les planches, devant nos cousins français.«Nous arrivons à la fin du projet. Les élèves ont hâte de partir et ça commence à se sentir», de mentionner Hugo Cialdella, enseignant en économie et metteur en scène de la pièce.

Depuis maintenant trois ans, grâce à l’initiative de deux enseignants, les élèves peuvent profiter d’un séjour en France. Pour une deuxième fois, les élèves de la polyvalente Sainte-Thérèse se glisseront dans la peau des personnages de Jean-Pierre Ronfard, dans la pièce Le Titanic. «Cette pièce est parfaite pour notre projet. Il y a beaucoup de personnages et les élèves s’amusent beaucoup à la jouer», de préciser le metteur en scène.

Mettant en vedette une série de personnages historiques ayant marqué à leur façon leur époque, Le Titanic propose un scénario invraisemblable qui fait cohabiter des personnages tels Hitler, Isadora Duncan, Sarah Bernhardt et plusieurs autres, tous unis dans un même destin. «C’est une pièce tirée du répertoire du nouveau théâtre expérimental. Ça permet de jouer plein de personnages dans différentes situations», de souligner le professeur responsable.

Pour les membres de la troupe, l’expérience représentait une occasion à ne pas manquer. «C’est une belle expérience de pouvoir partir en Europe, en France, aller rencontrer des gens d’autres cultures», de mentionner Jeanne Bouchard, comédienne.
«Aller présenter notre pièce en France devant nos cousins français, c’est vraiment trippant. C’est comme si on allait présenter une partie du Québec là-bas», indique Marie-France Aubin, ajoutant que l’expérience permettra le mélange des cultures.

Ainsi, du 8 au 19 mai, les élèves de la troupe feront l’école buissonnière pour un périple européen. Une fois arrivés à Paris, ils prendront le train en direction de la région de la Savoie pour participer au Festival de théâtre amateur de l’endroit. «C’est vraiment une belle expérience. Ça fait plusieurs mois que nous pratiquons trois à quatre heures par semaine pour être prêts à aller présenter notre pièce», indique une étudiante, ne cachant pas son enthousiasme à l’égard du projet.

Une fois en France, en plus de présenter leur pièce, ils auront la chance de se familiariser avec la culture française. Des visites de courtoisie auprès des élus municipaux figurent à l’horaire des étudiants. De plus, ils seront hébergés dans des familles. «Les étudiants sont très sérieux dans leur démarche et ils se sont impliqués pour amasser les fonds pour participer à ce projet», de conclure l’enseignant, profitant de l’occasion pour féliciter l’ensemble du groupe pour cette implication.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top