- PUBLICITÉ -
Un nouveau nom: Odyscène

Photo Pierre Latour:

Un nouveau nom: Odyscène

Théâtre Lionel-Groulx

Notre diffuseur régional dont le véritable nom a toujours été Initiascène, du moins légalement, s’est longtemps promu sous l’appellation toute naturelle de Théâtre Lionel-Groulx, puisqu’il y logeait et donnait ses spectacles dans l’auditorium, qui fut d’ailleurs rénové lors de la création de l’organisme parrainé par les sept villes de la MRC de Thérèse-De Blainville.

Avec le temps et l’adhésion croissante des spectateurs, dont vous êtes sans doute, la directrice Manon Fortin a élargi l’offre culturelle à l’Olympia de Deux-Montagnes, puis dans la petite église Sacré-Cœur et bientôt avec une toute nouvelle salle au Faubourg Boisbriand. La construction devrait être terminée autour de 2014; c’est quand même à l’intérieur d’un plan quinquennal.

Après un quart de siècle de croissance qui épousait la démographie tout en la favorisant par son offre de divertissement, notamment avec le Théâtre Jeune public à Blainville, voilà que notre diffuseur prend un coup de jeunesse avec une toute nouvelle image graphique et un rebaptême.

Toutes ses salles logeront dorénavant sous l’appellation Odyscène, avec des logos différenciés pour chacune d’elles. L’odyssée culturelle que nous venons de résumer en quelques lignes inspire donc le premier phonème de Odyscène. Vous avez deviné la suite.

L’image graphique et la construction du nouveau site Internet [www.odyscene.com] nous télétransportent ailleurs, mais il faut dire que l’indéfinissable brun-orange surrané de l’ancien site était élimé comme un vieux rideau trop souvent levé et tombé.

Cette nouvelle présentation 2.0. créée par Voyou communications et la refonte de sa vitrine Web donne bien évidemment accès à des vidéos promotionnelles, mais aussi à une plus grande interaction avec le public.

Un concours participatif mensuel, avec différents prix, y sera offert en lien avec les commanditaires qui sont les premiers à bénéficier de ce montage, qui leur confère une grande visibilité sur un site déjà hautement fréquenté. À cet effet, sachez que Odyscène poursuivra bien évidemment sa promotion des soupers-spectacles avec cinq restaurateurs collaborateurs de la région.

Parmi les améliorations, sachez qu’il est maintenant possible de choisir soi-même son siège, puisque le mode interactif permet de faire sa réservation d’un clic de souris sur le plan de salle. Il vous en coûtera moins cher ainsi, puisque l’on épargne les frais de téléphonie.

En ce qui concerne le site Web, que nous vous invitons à consulter, sachez que tout dans le graphisme est attrayant et que les couleurs font place à beaucoup de luminosité avec les centres blancs. L’équilibre des masses fait une large place à un texte toujours très lisible, ce qui rend l’ensemble absolument convivial.

Chaque salle est reconnaissable par son logotype aux couleurs pastels et vous pouvez vous référer au calendrier pour vérifier, à la consultation de la saison 2011-2012, que le contenu est à la hauteur du contenant.

Et tout ce chamboulement signe une année marquée par le projet de la salle du Faubourg Boisbriand, et une nouvelle entente contractuelle avec les employés d’une entreprise devenue davantage moyenne que petite et qui, dans le monde de la diffusion de spectacles, s’avère une grande réussite.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top