- PUBLICITÉ -
Un lancement pour quatre auteures de livres jeunesse

Un Lancement Pour Quatre Auteures De Livres Jeunesse

Un lancement pour quatre auteures de livres jeunesse

Bibliothèque Paul-Mercier

C’était soir de quadruple lancement à la bibliothèque Paul-Mercier, de Blainville, alors que des auteures de livres jeunesse et des lecteurs se donnaient rendez-vous sur place pour partager leur passion, le 10 novembre, dès 17 h 30.

Louise Catherine Bergeron, Louise Tondreau-Levert, Mélanie Perreault et Sylviane Thibault ont écrit beaucoup de livres destinés aux tout-petits et aux plus vieux découvrant le plaisir de la lecture. Ils installaient leurs kiosques dans la salle François-Cantin et posaient leurs œuvres sur les tables. Déjà, des étudiants répondaient aux annonces et aux invitations faites à leurs écoles primaires. Des parents accompagnaient leurs enfants, feuilletant les bouquins, tout en parlant aux auteures.

À tour de rôle, elles ont répondu à la même question. Pourquoi choisir ce style et cette clientèle plutôt que d’autres?

Une véritable passion

«Honnêtement, j’écris de la littérature jeunesse, car je n’ai jamais perdu le plaisir d’en lire. Qu’est-ce que ça prend pour être un écrivain? Il faut aimer lire, simplement» , mentionne Sylviane Thibault, créatrice de la série de livre Twister, racontant la vie et les aventures de son protagoniste poilu, soit un chien policier. Cette dernière a d’ailleurs remporté plusieurs prix littéraires. Encore aujourd’hui, et ce, malgré son âge, elle a toujours une œuvre jeunesse dans son sac.

«J’aime voir les enfants s’émerveiller en lisant mes histoires» , ajoute Louise Tondreau-Levert, auteure de séries amusantes et d’un livre vulgarisant l’histoire méconnue de Louis Riel. Lors de l’entretien, une jeune fille passait à sa table. Elle connaissait les œuvres et leurs héros. «C’est merveilleux de savoir qu’ils apprennent à lire grâce à nos histoires et nos personnages. C’est le plus beau des cadeaux qu’on peut recevoir en tant qu’auteure!»

Des auteures animées

La troisième artiste du quatuor, soit Mélanie Perreault, a écrit une quinzaine d’oeuvres, étant récipiendaire de plusieurs mentions littéraires, dont au Prix du gouverneur général. Elle a d’ailleurs écrit un livre portant sur la routine du bain pour les petits, afin de les initiés pour une première fois à la lecture.

«La littérature jeunesse, c’est ce qui m’anime en tant que créatrice. J’ai toujours acheté des livres pour les enfants et j’en ai toujours chez moi. Je ne me vois pas écrire pour des adultes, enfin, pas pour le moment», lance Louise Catherine Bergeron, la dernière auteure rencontrée. Elle est d’ailleurs illustratrice, tout en partageant son engouement pour la littérature, telle ses trois consœurs.

Enfin, pour plus d’informations concernant l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AEQJ), il suffit de visiter le [http://aeqj.ca/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top