- PUBLICITÉ -
Qui est donc Carla?

La chanteuse blainvilloise Carla propose un premier album intitulé Si tu y crois.

Qui est donc Carla?

Chanson

Elle nous arrive avec un album tout neuf de onze chansons originales dans un emballage visiblement très étudié, peaufiné à l’extrême, avec des photos qui mettent en valeur son joli minois. On ne lui connaît qu’un prénom, Carla, dont on veut de toute évidence faire une marque de commerce de la musique pop.

Disons tout de suite qu’il n’y a pas que le visage, mais aussi la voix qui est belle, avec un large registre qui vogue avec justesse des graves aux aiguës, sans jamais se perdre entre la tête et la gorge. Son curriculum atteste du travail artistique rigoureux de l’adolescente de seize ans à peine, puisqu’elle s’évertue depuis déjà cinq années à faire sa place dans des comédies musicales, comme dans les concours de chanson.

En fait, la Blainvilloise avait à peine cinq ans lorsque son engouement pour le chant et la danse s’est manifesté et tant la diction que l’assurance vocale en témoignent. Bref, elle est moulée corps et âme pour les scènes très esthétiques de la pop.

Notre seule réserve réside dans les textes insipides qu’on lui fait chanter, un ramassis de clichés éculés sur des compositions guère plus intéressantes, aux arrangements sans aspérité. Il n’y a pas de qualité sans défaut et ce disque est trop parfait, sa direction aura tout aplani. M’enfin… elle ne sera pas la première chanteuse pop à chanter du vide et la clientèle du genre ne s’en formalisera pas.

Redevenons donc positifs pour parler d’un timbre de voix très agréable, avec une rythmique bien assumée et somme toute un emballage artistique que les radios commerciales placeront avec enthousiasme sur leurs tables tournantes, avec la possibilité de gravir leur palmarès.

Il faut aussi savoir qu’elle est coachée par «l’Académicien» Étienne Drapeau, qui en a littéralement fait sa protégée. Il est depuis déjà quelques années son directeur artistique et l’a fait monter sur scène pour assumer ses premières parties de spectacle, ce qui pourrait favoriser l’arrivée de Carla sous les feux de la rampe.

Nous avons un peu menti en introduction de ce texte, parce que son nom tout au long est Carla Bengivengo, et sachez que son talent est aussi linguistique, puisqu’en plus du français dont se nourrit ce disque, elle chante également en anglais, en espagnol et en italien, autant de possibilités intéressantes pour sa jeune carrière.

Et puis, il y a quand même un bon texte sur ce disque, vraiment bien d’autant plus qu’il colle avec son jeune âge d’adolescente, et c’est la ballade acoustique intitulée Je sais. Tout le reste est écrit comme de la peinture à numéros, mais celui-là a un fondement qui convainc et la chanson est très belle.

Retenons donc Je sais, de Carla, pour croire pleinement à l’éclosion d’une toute jeune chanteuse qui se prépare tout de même depuis longtemps à vous rencontrer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top