- PUBLICITÉ -
Portraits, vague printanière

Portraits, vague printanière, installation des finissants du département d’arts plastiques de Lionel-Groulx.

Portraits, vague printanière

Lionel-Groulx

Sur le plancher des vaches, la chose pouvait donner l’impression de flots agités par le vent… sur la pelouse du collège Lionel-Groulx. Pour peu qu’on prenne de la hauteur, il était alors aisé de voir se dessiner les contours de visages humains, sur les bâches bleues installées par les 57 finissants du département d’arts plastiques, qui mettaient alors la dernière main à un projet dirigé par l’artiste et enseignant Benoît Trottier.

Le tout s’intitulait (l’imparfait est de mise, puisque l’installation demeure un concept éphémère) Portraits, vague printanière, et se constituait des autoportraits de chacun des étudiants, œuvres réalisées au ruban gommé électrique et composant cette mosaïque singulière. L’activité, qui se déroulait mercredi dernier, servait de prélude à Expo 57, c’est-à-dire la véritable exposition des 57 finissants de la cuvée 2008-2009, qui se déroulera du 22 au 30 mai, de 8 h à 22 h, au département d’Arts plastiques de l’institution sise au 100, rue Duquet, à Sainte-Thérèse.

Le titre de cette exposition réfère, bien entendu, à la grande manifestation culturelle de 1967, à Montréal, mais aussi à l’équipe de baseball du même nom, dont on entend littéralement revêtir les couleurs, lors du vernissage, prévu le vendredi 22 mai, à compter de 19 h. C’est ainsi que certains parallèles ont été établis entre le sport et l’art, qui font ici l’objet d’un collectif, engagé avec énergie vers un but commun.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top