- PUBLICITÉ -
Nicola Ciccone… sur scène

(Photo Pierre Latour)

Nicola Ciccone… sur scène

Chanson

Il faut voir Nicola Ciccone sur scène pour l’apprécier pleinement, parce que ce garçon, qui peut sembler froid en entrevue télévisée, s’avère chaleureux vis-à-vis son public et ses chansons sont trop organiques pour qu’un enregistrement arrive à leur donner leur pleine valeur.

C’était le troisième passage du rital montréalais sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx, vendredi dernier, et l’on avait l’impression que ce sont les mêmes gens qui sont venus en nombre l’applaudir.

Une belle foule en fait, suffisamment nombreuse pour remplir le parterre, composée de gens entre deux âges, ni jeunes ni vieux, qui réagissaient trop promptement à chaque titre pour ne pas être des admirateurs de longue date. Eh oui, de longue date, parce que Nicola Ciccone en est déjà à son cinquième disque, avec Storyteller, assurément son meilleur, d’autant plus qu’il lui vaut deux importantes nominations au prochain gala de l’ADISQ, soit pour Interprète de l’année et Album anglophone de l’année. Gageons qu’il a mérité autant de votes qu’il y avait de gens dans la salle au lendemain de sa prestation.

On ne peut faire sa connaissance que sur scène donc, ne serait-ce que pour cette façon toute naturelle avec laquelle il semble véritablement converser avec ses fans, avec un humour qui recèle beaucoup de charme. Séducteur sans tomber dans la flagornerie, Ciccone appartient pleinement à son public.

Organiques disions-nous, parce que ses chansons procèdent d’une vérité qui lui colle à la peau, la sienne, écrites avec une sincérité qui en fait une poésie assumée, avec des rimes que lui seul arrive à composer dans cette façon qu’il a de créer ses chansons en se les chantant simplement, a capella.

Il y a bien évidemment quatre très bons musiciens autour de lui et les arrangements ont cette justesse qui offre un enrobage musical aux textes, sans jamais les supplanter. Son dernier disque tout anglophone, avec trois chansons italiennes, ainsi que son corpus largement francophone en font un artiste capable d’intéresser tous les auditoires.

Et ce titre de Storyteller aussi est très juste, parce que les textes de Nicola Ciccone procèdent toujours d’une écriture très syntagmatique qui raconte les choses, mais en y ajoutant un sens métaphorique qui leur confère une indéniable dimension poétique.

Du garçon talentueux au grain de voix riche et tout à fait singulier, nous avons ensuite découvert le séducteur de foule, mais c’est maintenant le solide compositeur qui se fait remarquer. Les applaudissements sont spontanés à la fin des chansons et souvent explosifs lorsqu’on reconnaît les premières mesures de ses plus grands succès, dans un spectacle qui a manifestement beaucoup plu à son auditoire.

Bruno Pelletier, le 3 octobre

Les admirateurs de Bruno Pelletier se raviront de ce spectacle du 3 octobre prochain, puisque le chanteur refait le parcours de ses vingt années de carrière, avec les titres majeurs de ses disques, mais aussi des comédies musicales auxquelles il a participé. Vous y entendrez aussi de grandes chansons françaises et les pièces qui ont inspiré et nourri ses débuts sur scène.

Pour réservation, on compose le 450-434-4006, et l’on peut aussi passer sur le [www.theatrelg.com] pour ce faire.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top