- PUBLICITÉ -
Muffin au son classique

(Photo Yves Déry)

Muffin au son classique

Alejandra Cifuentes

Ce fut un petit auditoire pour la récente matinée Muffin au son, lequel aura tout de même grandement apprécié la prestation de la pianiste Alejandra Cifuentes.

La jeune femme, qui avait donné un concert soliste à la Place des arts ainsi qu’aux Jeunesses musicales du Canada, nous avait donc préparé une heure pianistique très variée, à commencer par Tchaikovsky et Doumka opus 59, pour ensuite nous présenter la Suite pour piano de Debussy.

Brahms suivait tout naturellement avec la Rhapsodie no. 2, puis Schumann et les Variations Abegg opus 1. Ensuite, nous avons eu droit à Scherzo opus 14 no. 2 de Clara Wieck et finalement Liszt et la célèbre Valse Méphisto no. 1.

La pianiste y allait de courtes présentations des compositeurs entre les pièces musicales, mais c’est encore sa dextérité et son grand sens musical qui nous permettaient d’apprécier pleinement ces grands noms de la musique.

Un petit auditoire certes, mais il faut dire que les concerts promus par le Comité culturel de Sainte-Thérèse, dans le cadre des Matinées Muffin au son, amènent à la Maison Lachaîne des instrumentistes susceptibles de stimuler de jeunes vocations, notamment auprès des élèves de formations musicales intensives.

Piano et violon, le 20 mars

La pianiste Mariane Patenaude et l’altiste Tina Cayouette seront les invitées du prochain Muffin au son, évidemment toujours à la Maison Lachaîne, sise à l’angle des rues Blainville et de l’Église, pour un concert classique d’une heure qui débute dès 11 h, dimanche 20 mars.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top