- PUBLICITÉ -
Mission réussie pour Tom Cruise et sa bande

Mission Réussie Pour Tom Cruise Et Sa Bande

Mission réussie pour Tom Cruise et sa bande

Mission: Impossible – Répercussions

Lisez la critique de Sébastien Trottier sur un film qui vient de prendre l’affiche dans les salles de cinéma. Cette semaine, Mission: Impossible – Répercussions.

Malgré ses 56 ans, Tom Cruise est en très grande forme. Il le prouve encore une fois dans ce sixième volet de «Mission: Impossible» en personnifiant le rôle principal. Chacun des longs métrages a eu un réalisateur différent, mais c’est maintenant chose du passé, puisque Christopher McQuarrie revient à la barre, à la suite du succès de «La nation rogue» . Suspense, action et humour font bon ménage dans ce qui risque d’être un des plus grands succès de l’été.

Lorsque Ethan Hunt et son équipe sont incapables de mettre la main sur un armement nucléaire, le monde doit en subir les conséquences. La CIA dépêche l’agent August Walker pour le récupérer, tout en prenant soin de surveiller Ethan, qui est soupçonné de trahison. Un groupe positionné en France est prêt à échanger du plutonium contre Solomon Lane, le dangereux chef du «Syndicat» . Ethan Hunt ne voit pas cette situation d’un bon œil, et celui-ci se lance alors dans une course contre la montre afin d’éviter une catastrophe.

De l’action mur-à-mur

Le scénario revient aux bases fondamentales du film d’espionnage, ou s’entremêlent conspirations, trahisons, secrets gouvernementaux et agents doubles. Plus le récit progresse, plus on réalise que son histoire est très complexe. Au bout du compte, on se perd dans les sous-intrigues pour se concentrer seulement sur les grandes lignes.

Cela n’empêche en rien d’apprécier l’action mur-à-mur avec la poursuite à moto et en voiture à Paris, la course à pied du héros à Londres, le saut en parachute presque mortel, et l’affrontement entre deux hélicoptères. L’acteur vedette se donne encore à fond en effectuant ses propres cascades, ce qui lui a causé une fracture à la cheville, lors d’un saut entre deux bâtiments (qui a été gardé lors du montage final). Henry Cavill est excellent en agent américain, et on peut finalement voir sa moustache qui avait été difficilement camouflée dans «La ligue des justiciers» . Sean Harris revient sous les traits du méchant Lane, tout comme Rebecca Ferguson en agente du MI6 qui avait été la révélation dans le cinquième opus. Alec Baldwin interprète de nouveau le patron de la division Mission: Impossible. Ving Rhames et Simon Pegg jouent toujours les meilleurs coéquipiers de Ethan Hunt, apportant à quelques occasions une touche humoristique.

Avec sa superbe mise en scène, le cinéaste s’efforce d’impressionner avec de magnifiques plans de caméra et des jeux de lumière fascinants.

La semaine prochaine, il sera question du film «L’histoire de Jean-Christophe» .

D’ici là, découvrez le site [http://cine-techno.com] afin de consulter les critiques et l’actualité DVD et Blu-ray.

Ma note: 8,5 /10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top