- PUBLICITÉ -
Marianne Roy joue pour Élise

Marianne Roy joue pour Élise

Concert Beethoven

La pianiste Marianne Roy donnait un concert exclusivement dédié à Ludwig Van Beethoven, dimanche dernier au Centre culturel et communautaire de Sainte-Thérèse, lequel s’ouvrait donc sur Für Elise en prémisse à une heure trente de grand romantisme.

Il s’agissait d’une production de Michel Corbeil intitulée Les Chef-d’œuvre d’un génie, qu’il animait lui-même avec des notes biographiques et souvent anecdotiques afin d’en faire un spectacle populaire, mais avec une pianiste de formation.

L’auditoire a aussi pu apprécier des interprétations du deuxième mouvement de la Sonate no 7, opus 10 no 3, puis La Tempête, l’une des compositions les plus jouées de l’illustre musicien que la vie, dans toute sa cruauté, aura rendu sourd en milieu de trentaine, un «acte de Dieu» aggravé par l’incompétence des médecins de l’époque.

On reprenait après l’entracte avec l’incontournable Clair de Lune, adagio sostenuto, allegro et presto, puis La Pathétique, cette immortelle en trois mouvements grave, allegro di molto e con brio, adagio cantabile et rondo allegro.

La qualité d’interprétation de ces concerts permet de constituer des auditoires intéressants pour ces jeunes musiciens, Marianne Roy étant une émule de la formation musicale intensive de l’école Pierre-Laporte qui fut acceptée au Conservatoire pour y étudier avec Suzanne Goyette. Elle est aujourd’hui au baccalauréat.

La mise en scène aussi contribue à séduire les spectateurs avec une atmosphère propice au recueillement, devant les portraits du compositeur éclairés à la chandelle.

Milena Trifonova et Mozart, le 11 octobre

Toujours au même endroit, soit au 120, boulevard du Séminaire, à Sainte-Thérèse, Michel Corbeil vous invite à entendre les œuvres de Wolfgang A. Mozart interprétées par la pianiste Milena Trifonova. Le prix d’entrée n’est que de 20 $ et le concert débute à 14 h.

Sachez que la pianiste reviendra au même endroit, le dimanche 8 novembre, cette fois pour interpréter Franz Schubert, qu’elle sera suivie par Richard Keighan, pour un hommage à Robert Schumann, le 15 novembre, alors que Caroline Veeveate viendra le 22 novembre pour interpréter Frédéric Chopin.

D’autres concerts que vous pouvez consulter sur le site [www.concertchandelle.com] sont présentés dans d’autres salles de la région et de Montréal, dont celui du samedi 17 octobre, à la cathédrale de Saint-Jérôme, avec la pianiste blainvilloise Ève Bourgouin, que plusieurs d’entre vous ont entendue avec l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde, sous la direction du chef Michel Brousseau.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top