- PUBLICITÉ -
Le symposium sous la pluie

(Photo Hugo Vincent)

Le symposium sous la pluie

Bois-des-Filion

Non seulement les journées de samedi et dimanche ont elles été pluvieuses, mais la froidure leur conférait un petit air automnal pour la tenue de la 12e édition du Symposium de peinture de Bois-des-Filion.

Il n’y aura donc eu que la journée de vendredi où les artistes ont pu sortir de leur petit chapiteau pour rencontrer les visiteurs, lesquels se sont bien évidemment faits moins nombreux que l’an dernier, alors que sévissait une petite canicule.

Ce sont en fait les badauds qui ont fait défection, ces gens qui, à vélo comme en balade automobile, étaient attirés par la foule que rassemble habituellement cet évènement. Les organisateurs se consolaient tout de même du fait que les véritables amateurs, ceux qui achètent des toiles, étaient toujours au rendez-vous.

C’est donc près de 40 % des visiteurs attendus qui ont fait défection, ce qui n’altérait en rien la qualité des centaines d’œuvres exposées le long du Sentier des arts.

Et, parmi la soixantaine d’artistes, quatre prix furent remis dimanche en après-midi, soit trois Choix du public ainsi que le Choix de la Ville, dont voici la nomenclature.

Diane Lussier recevait donc le troisième prix agrémenté d’un certificat-cadeau chez Omer DeSerres et le public réagissait avec enthousiasme à la présentation d’Isabelle Sauvineau comme récipiendaire du second prix, incluant un certificat d’achat chez le restaurateur Au fin palais.

Finalement, Hélène Lachapelle, tout heureuse, venait quérir le premier prix: «C’est mon premier symposium et je suis vraiment fière d’être sortie de ma cachette», s’est-elle réjouie. Sa toile sera achetée par la Ville de Bois-des-Filion.

Le Choix de la Ville, décerné par un jury composé de la Société des arts et de la culture ainsi que le conseiller Denis Poirier, couronnait Gabrielle Charron pour ses chevaux, dont le tableau rejoindra aussi la collection municipale.

Le député Daniel Ratthé confirmait l’aspect régional du symposium filionois par sa présence, en rappelant que son bureau du comté de Blainville continuait d’exposer les œuvres d’artistes de la région, en alternance tous les trois mois.

Rappelons que l’ensemble classique À votre portée ainsi que le groupe jazz Esprit de la musique animaient les soirées de vendredi et samedi, et que l’épicerie IGA Famille Girard offrait une dégustation de vins et fromages le samedi soir.

La présidente d’honneur Chantal Léveillé déplorait, comme tous, les aléas de la météo exécrable, mais l’artiste de conclure en alléguant que pour le reste, tout était parfait. À cet égard, ils étaient nombreux dans l’assistance comme sur l’estrade d’honneur à reconnaître la qualité du travail des bénévoles ainsi que leur caractère affable.

On a d’ailleurs tenu à mentionner les noms de Patricia Parenteau et Marie-Michèle Moffat pour la qualité organisationnelle de cette douzième édition.

Le maire Paul Larocque de rappeler que le Symposium de Bois-des-Filion était pour la population locale et régionale, et les artistes et le premier magistrat de conclure avec une pointe d’ironie envers la météo en disant qu’une année sans symposium, c’est comme une journée sans soleil.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top