- PUBLICITÉ -
Joanie Roussel remporte Saint-Ambroise

(Photo Yves Déry)

Joanie Roussel remporte Saint-Ambroise

Chanson

Le Festival de la chanson de Saint-Ambroise reçoit quelque 500 démos, lors de sa mise en candidature, et les artistes retenus sont répartis en seize catégories. La 19e édition du plus grand concours du Saguenay avait Marie-Hélène Thibert pour marraine et c’est Joanie Roussel, une jeune Blainvilloise de 21 ans, qui remportait la palme chez les interprètes de 18 ans et plus.

Joanie n’avait que cinq ans lorsqu’elle s’est mise à l’étude du chant classique, et depuis elle s’est déjà impliquée dans une dizaine de spectacles, notamment avec l’école Prochant.

Mais assez de chiffres, parlons maintenant musique.

Dès la première pièce de son démo, l’auditeur est saisi par cette voix haute et claire, puissante et chargée d’émotion. Le ton est charmeur, la diction précise et la justesse indiscutable. Bref, une chanteuse rare pour laquelle il suffirait d’un solide corpus de compositions pour la rendre unique.

«J’aime prendre des chansons et les interpréter à ma façon», de commenter la jeune femme qui ne vit que pour la musique, notamment en s’impliquant chez Prochant, elle qui fut aussi du Top 100 à la sélection du concours Canadian Idol, à Toronto.

Précisons par ailleurs que Joanie chante bien évidemment en français, mais aussi en anglais et en italien.

Il faut savoir qu’elle avait aussi été lauréate chez les 18 à 26 ans du Gala Révélation, tenu au Saint-Denis, et qu’à neuf ans déjà elle revenait d’un concours interprovincial, tenu à Ottawa, avec le prix Most Promising. Ce n’est donc pas d’hier que la Blainvilloise se démarque et sa détermination à poursuivre est irrésistible.

«J’ai la chance de pouvoir compter sur ma famille et de bons amis», commente-t-elle, à propos de cette volonté de vivre par et pour la musique.

Et, sur son parcours artistique, les enseignants de la polyvalente Sainte-Thérèse conservent assurément un bon souvenir de cette élève de la Formation musicale intensive, qui à l’époque apprenait le piano et la clarinette.

Avec sa première place, Joanie a aussi obtenu une bourse de 1 500 $ de l’Union des artistes, ainsi que 2 500 $ de Rio Tinto Alcan, un commanditaire du Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

Et elle sera bien évidemment invitée à donner une prestation à l’ouverture de la 20e édition dudit festival, comme le veut la tradition.

Il reste donc à la jeune femme à se trouver des auteurs pour lui composer un corpus de chansons, lesquels n’auront aucune limite à respecter, puisque Joanie peut tout autant briller en diseuse, que dans les grandes envolées lyriques. La pop lui est naturelle et elle exulte dans la soul, tout ça dans un registre large nourri par un très beau timbre de voix.

La chanteuse connaît suffisamment de musiciens pour établir de solides collaborations et elle peut aussi compter sur son agente, Lise Boyer, pour faire valoir son talent. En définitive, Joanie Roussel est une artiste tout à fait mûre pour la scène.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top