- PUBLICITÉ -
«Je suis présentement en mode gaspésien»—Kevin Parent

Kevin Parent

«Je suis présentement en mode gaspésien»—Kevin Parent

À Sainte-Thérèse, le 9 octobre

Après quatre mois de tournage, Kevin Parent profite enfin de quelques jours de repos chez lui, en Gaspésie. «Je suis présentement en mode gaspésien», souffle-t-il.

Le film en question? Café de Flore, de Jean-Marc Vallée, dont le tournage a duré tout l’été, à Montréal. Une première expérience cinématographique qui lui a plu, d’autant qu’il campait l’un des deux premiers rôles, et qu’il serait même prêt à renouveler, si l’occasion se présentait à nouveau. «J’ai adoré l’expérience du point de vue humain. L’équipe était comme deuxième famille», résume-t-il.

Reste que cette nouvelle corde à son arc lui aura tout de même fait réaliser à quel point sa vie d’avant lui a manqué. «Sur un plateau de tournage, je n’étais pas roi et maître. Ça m’a fait m’ennuyer de la scène», mentionne-t-il.

À quelques jours de reprendre les rênes de sa tournée amorcée en février dernier, Kevin Parent, fidèle à lui-même, se concentre sur le temps présent, parle peu et confie même avoir davantage le goût d’écouter un bon film que de reprendre la route. «J’aime la tournée. Mais après quatre mois d’absence, j’avais tellement besoin de me retrouver chez moi», nuance-t-il.

«Prends-moi comme chus»

En 2009, Kevin Parent lançait un nouvel album éponyme sur lequel figurent onze titres, dont Cachemire, Besoin d’amour et Prends-moi comme chus, le dernier extrait en liste. En tournée depuis quelques mois déjà, Kevin Parent s’affiche davantage en contrôle de lui-même, de sa carrière et de son matériel. «Je suis plus discipliné qu’avant et j’ai aussi plus de contrôle sur mes chansons. Je peux même me permettre de piger dans mes chansons et de changer le contenu d’un soir à l’autre», fait-il valoir.

Entouré de ses musiciens, le chanteur promet une soirée axée sur le folk, et plusieurs de ses succès en prime. «Ce sera un mélange de mes nouvelles tounes et des plus vieilles que les gens connaissent», termine-t-il. À prendre tel quel ou à laisser.

Kevin Parent montera sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx, le samedi 9 octobre. La première partie de la soirée sera assurée par Jason Bajada. Pour réserver votre place, composez le 450-434-4006 ou visitez le [www.theatrelg.com].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top