- PUBLICITÉ -
Enfin le hip-hop avec Sir Pathétik

(Photo Pierre Latour)

Enfin le hip-hop avec Sir Pathétik

Musique

Notre diffuseur régional a pour mission d’amener une offre de spectacles diversifiée à sa clientèle régionale et il faut dire que l’organisme remplit fort bien son mandat. Sauf en ce qui a trait au hip-hop, une musique très typée habituellement diffusée dans les bars, mais qui exultait dans la salle du Théâtre Lionel-Groulx, vendredi dernier, avec la présence de Sir Pathétik.

Nous nous retrouvions donc parmi une tout autre clientèle, majoritairement constituée de jeunes que l’on devinait issus de milieux ouvriers, comme cette musique qui fut d’abord revendicatrice de reconnaissance, et aujourd’hui en quête de renommée.

La première partie était assumée par Le Cerveau qui exerçait son free style dans l’interprétation de son tout dernier disque intitulé Prosetitution, avec Da Vince pour lui donner la réplique. Le néophyte que vous lisez en ce moment croyait entendre là toute l’énergie du hip-hop, mais c’était avant que Sir Pathétik n’entre en scène.

Dès la première pièce, la foule s’est levée d’un bloc et le flow n’a jamais cessé de déferler. Le rappeur compte maintenant trois disques et dix-huit titres à son actif, dont Un Gars d’même, Marie-moi, On s’en câlisse et La Fille que j’aime, que la foule a scandés debout dans la grande célébration de cette poésie de rue, en style direct libre.

En conclusion, disons qu’il y a bel et bien une clientèle dans la région pour le hip-hop et il fallait la voir exulter pour comprendre qu’elle serait de tous les rendez-vous qu’on lui proposerait avec ses idoles.

Michel Faubert, le samedi 1er mai

Michel Faubert aussi donne dans la parole, mais le conte plutôt que le rap, et il sera accompagné d’un échantillonneur musicien pour la soirée du 1er mai, à l’église Sacré-Cœur.

Sa passion pour le légendaire et ses bêtes mystiques est désormais, elle aussi, légendaire et le conteur pourra bénéficier de cette formule intimiste, justement propice aux spectacles de proximité.

Le prix d’entrée n’est que de 24 $ et la salle est sise à l’angle de la rue Blainville et du boulevard Labelle. On réserve en composant le 450-434-4006, quoique les places ne soient pas numérotées, on peut toutefois réserver une table de groupe.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top