- PUBLICITÉ -
Dominique Pétin au coin du feu

(Photo Yves Déry)

Dominique Pétin au coin du feu

Sur un air de jazz

Pour son dernier Rendez-vous au coin du feu, le Comité culturel de Sainte-Thérèse a présenté Dominique Pétin jazze… jazz, un spectacle intime tout en charme où la voix juste et suave de Dominique Pétin a glissé sur une musique jazzée.

Interprétant plusieurs classiques, elle a également fait connaître deux de ses compositions à une salle charmée et à l’écoute.

La maison Lachaîne de Sainte-Thérèse a donc vibré, le vendredi 18 mars, au son de plusieurs interprétations de bossa-nova et de jazz. La voix feutrée de Dominique Pétin était particulièrement plaisante à écouter tout comme les excellents musiciens qui l’accompagnaient. Les interprétations très typées et personnelles de la contrebasse et de la guitare rendaient les espaces musicaux agréables.

Légèrement timide au début lorsqu’elle s’est adressée au public, la chanteuse et comédienne s’est vite rattrapée avec humour. Elle a notamment confié à la salle qu’un jour, elle a fait un bilan de sa vie et s’est rendu compte: «J’ai manqué mon rendez-vous avec la musique.» À un moment, elle a entendu une entrevue d’Henri Salvador qui disait: «Vous, les jeunes qui avez moins de 75 ans, il n’est jamais trop tard pour vous réaliser.» Dominique rapporte que cela l’a beaucoup inspirée et a offert, à l’homme et à la salle, la pièce Dans un jardin.

Au total, ce sont 15 chansons qui ont été jouées avec passion sur la petite scène. Des pièces où la musique prenait une grande place. Le public a donc pu assister non seulement aux interprétations de la chanteuse, mais également à plusieurs solos qui ont suscité des applaudissements. Le répertoire est passé de Besame Mucho à Bye Bye Black Bird, jusqu’au rappel, avec Fly me to the moon.

«J’ai eu envie de m’exprimer autrement que comme interprète», raconte-t-elle au public avant de présenter en primeur J’te veux, une composition personnelle plutôt rythmée et avec un texte bien ficelé. Dominique semblait heureuse des applaudissements chaleureux de la salle. Un peu plus tard, elle a chanté Nueva Bossa, une autre composition un peu plus triste qui a su démontrer tout le contrôle en douceur de sa voix.

Dominique Pétin s’est d’abord fait connaître comme actrice au théâtre, au cinéma et à la télévision. Elle a d’ailleurs remporté un prix Gémeaux, en 1997, et un Masque en 2006. C’est en 2008 qu’elle a un coup de foudre artistique pour Olivier Egglefield qui est devenu son guitariste et collaborateur jusqu’à aujourd’hui.

La programmation des Rendez-vous au coin du feu reprendra en septembre prochain. Pour information: 450-434-1040, poste 2301.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top