- PUBLICITÉ -
Des moments magiques pour Jessie Fucale

(Photo Yves Déry)

Des moments magiques pour Jessie Fucale

Gagnante du concours iPOP-International Presentation of Performers

Beaucoup de jeunes partagent ce rêve de chanter, comme leurs idoles, devant une salle magnifique remplie de spectateurs, recueillant les applaudissements nourris. Imaginez ce qui arrive quand le rêve passe au réel et que la magie opère.

À 11 ans, la jeune Jessie Fucale, résidante de Rosemère, était loin de se douter qu’elle allait vivre un véritable conte de fées. Devant un parterre où étaient assises pas moins de 1 400 personnes, la jeune Jessie a charmé tous les cœurs de sa jolie voix. L’exploit est d’autant plus impressionnant qu’elle se trouvait sur une scène de Las Vegas, aux États-Unis, où elle a remporté le concours iPOP-International Presentation of Performers.
«J’étais très nerveuse avant de faire ma présentation. Mais je me suis également beaucoup amusée. Je pense que c’est ma meilleure expérience à vie», de résumer la jeune chanteuse. L’expérience aura duré cinq jours, alors que Jessie devait interpréter deux chansons de son choix.

Le concours iPOP-International Presentation of Performers est un évènement qui permet aux futurs talents de présenter leur numéro devant des gens de l’industrie de la musique, de la danse et de la comédie aux États-Unis. Devant tous ces gens, la jeune fille de Rosemère s’est illustrée en terminant première dans la catégorie des 12 ans et moins.
«Je chante depuis l’âge de 9 ans», de mentionner timidement la jeune chanteuse, s’exprimant de façon très fluide en anglais et en français. Pour réussir cet exploit, Jessie a dû mettre beaucoup de temps pour améliorer la maîtrise de sa voix. Pour ce faire, ses parents l’ont inscrite à l’Académie John Robert Power, à Montréal, où elle est particulièrement active au niveau de l’interprétation, en tant que future actrice, et du chant.
«Avant de partir, j’ai dû pratiquer entre trois et quatre heures par jour», de préciser la jeune chanteuse. Pour le concours, l’Académie John Robert Power avait invité 25 jeunes Québécois, des artistes qui avaient tous passé des auditions préalables.
À peine remise de ses émotions, Jessie continue d’accorder beaucoup de temps à pratiquer sa voix. Son souhait: faire carrière dans l’univers de la chanson, comme ses idoles.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top