- PUBLICITÉ -
Des forces neuves pour Praxis

(Photo Michel Chartrand)

Des forces neuves pour Praxis

Art actuel

On terminait une année hyperactive chez Praxis art actuel, le 17 juin dernier, avec l’assemblée annuelle et la conclusion du Bloc 2 du laboratoire, ainsi qu’en devenant l’hôte d’un grand colloque intitulé Les Nouvelles alliances, avec le Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec.

Commençons donc par ce Bloc 2 du laboratoire Praxis art actuel qui s’achevait le 19 juin dernier, après plus de deux mois de créations individuelles, certes, mais aussi d’interaction entre Sylvie Cotton, Yann Pocreau et Mathieu Latulippe.

Il faut savoir que Praxis a développé une nouvelle structure de production et de diffusion et que cette formule d’artistes en résidence amène une tout autre dynamique qui stimule fortement la création de chacun, en la confrontant au regard des autres.

Pour résumer, sachez que Sylvie Cotton s’est notamment acoquinée aux retraités de La Forge Thérèse-De Blainville pour construire un support de présentation d’une œuvre inspirée par le dévoilement de l’intimité, alors que Yann Pocreau s’est arrêté à l’église Sainte-Thérèse-d’Avila pour photographier la lumière de certains espaces interdits, tandis que Mathieu Latulippe sillonnait les places publiques pour exercer un bénévolat en recherche de sens.

Eh oui, le territoire demeure une notion importante pour Praxis et chacun des artistes l’a sillonné et questionné à sa façon.

La conclusion de ce Bloc 2 coïncidait avec celle du colloque, ce qui amenait beaucoup de monde à l’édifice Olindo-Gratton et conférait une grande visibilité aux artistes, comme pour Praxis.

Par ailleurs, on tenait l’assemblée annuelle et de nouvelles figures viendront teinter la politique culturelle du centre dirigé par Geneviève Matteau.

Ainsi donc, la présidence sera dorénavant assumée par Audrey Genois, aussi conservatrice adjointe à la Galerie de l’UQAM, alors que Stéphane Giguère occupera désormais la vice-présidence. Ce dernier étant également président de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville, il va de soi que sa présence est une heureuse caution pour un organisme qui cherche constamment des alliances avec le monde corporatif.

C’est une artiste de Saint-Jérôme, Marylise Goulet, qui assumera le secrétariat et la trésorerie, alors que les administrateurs Frédéric Saia, Éric Laplante et Justin Lortie étaient reconduits dans leurs fonctions.

Voilà donc pour l’instantané, mais c’est au fil des jours que le centre continue de s’affirmer dans le milieu des arts visuels et il sera certes intéressant de rencontrer les trois prochains artistes qui viendront animer le 34, rue Blainville Ouest, à Sainte-Thérèse.

Rencontrez José Luis Torres

Il faut aussi savoir que Praxis s’est fait partenaire du Musée d’art contemporain des Laurentides pour inviter l’artiste argentin José Luis Torres à tenir deux activités, une première dans le centre-ville térésien pour une installation. Ce sera à la place Lagoa, les 20 et 21 juillet, puis une rencontre au laboratoire, le 30 juillet, à compter de 19 h 30, afin de discuter de son travail relativement à l’architecture et son incidence sur l’environnement.

Les thèmes de la discussion seront le territoire, la mémoire et la mobilité, et c’est gracieusement ouvert au public. Pour renseignements, composez le 450-434-7648.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top