- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Concert spécial au parc René-Lévesque

Avec l’Orchestre symphonique des Basses-Laurentides

La prestation de Bigbandissimo, le 16 août, était le dernier spectacle donné au parc Claude-Jasmin, mais pas vraiment le dernier Beau lundi de la série estivale boisbriannaise, puisque L’Orchestre Symphonique des Basses-Laurentides donnera un ultime concert le 23 août, mais cette fois au parc René-Lévesque.

Les 25 musiciens de calibre intermédiaire placés sous la direction de Jean-François Renaud vous proposent l’Ouverture Egmont, les 2es mouvements de la 7e et la 1re Symphonie de Beethoven, Capricio Espagnol, de Rimsky-Korsakov, un Air de Bach ainsi que du populaire avec Amazing Grace, The Tipewriter (mais sans Jerry Lewis), pour clore sur la suite symphonique de Forest Gump et une grande finale, avec feux d’artifice, sur la trame filmique de Gladiateur.

Retenez que ce grand spectacle symphonique avec pyrotechnie sera remis au lendemain en cas de pluie.

L’entrée est évidemment gratuite et l’on rejoint le parc René-Lévesque, sis au nord de l’autoroute 640 et à l’ouest du chemin de la Grande-Allée, par les rues Bourassa et Pierre-Bourgault, c’est près du chemin de la Rivière-Cachée.

On apporte bien évidemment sa chaise et peut-être même une petite laine, puisque le concert débute à 19 h 30 et se termine dorénavant à la noirceur.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir un directeur musical dont la notoriété s’accroît au point de lui valoir un stage avec l’Orchestre Philharmonique du Nouveau-Monde, en collégialité avec le réputé chef Michel Brousseau. Sachez que Jean-François Renaud fondait l’OSBL en 2007, avec Stéphanie Lapointe, et son travail porte des fruits rendus à maturité. Nous vous en reparlerons.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top