- PUBLICITÉ -
Yakari

Yakari: L'ami des chevaux (Le Lombard)

Yakari

Les Indiens n’ont malheureusement pas toujours eu le bon rôle, que ce soit au cinéma, dans les romans et même dans les bandes dessinées. C’était sans compter le scénariste suisse Job et le dessinateur suisse Derib (également auteur de la série Buddy Longway) qui, en 1973, créaient un personnage tout à fait sympathique, courageux et généreux, Yakari, un enfant sioux doté du pouvoir de parler et de comprendre le langage des animaux. Ce pouvoir lui a permis de mieux connaître les animaux, d’être à l’écoute de leurs problèmes, de leur venir en aide et de les respecter.

Depuis ce premier album, Yakari a vécu pas moins de 38 aventures, la plus récente ayant parue l’an dernier. La série est devenue un must de la BD jeunesse, d’autant plus que ses aventures sont maintenant traduites en 17 langues, dont l’Allemand, le Breton, le Finnois, l’Indonésien, le Portugais, le Chinois, l’Arabe et l’Inuktitut (eskimo). Aussi, depuis 2006, ses aventures sont diffusées en dessins animés dans la francophonie.

Grand ami des animaux, Yakari en a rencontré, au gré de ses aventures, plus de 60 espèces, dont bien évidemment le cheval qui vient en tête de liste. La maison d’édition Le Lombard a décidé de rééditer les aventures du petit papoose en «mini-intégrales» thématiques, au format quelque peu réduit. Pour débuter le tout, les jeunes lecteurs ont droit à l’album L’ami des chevaux, lequel sera suivi de L’ami des castors, puis de L’ami des ours. Dans ce premier recueil, on a retenu trois aventures: Le secret de Petit Tonnerre (1981), Le premier galop (1990) et Yakari et les Appaloosas (2005). Même si ces trois aventures sont issues de trois époques différentes, on constatera cependant que Yakari demeure une série attachante et qu’elle véhicule de belles leçons de vie. Assurément, une série à redécouvrir sans faute!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top