- PUBLICITÉ -
Bulles à lire: La bande à Ti-Paul

Bulles à lire: La bande à Ti-Paul

Après le théâtre (Appelez-moi Stéphane, Les voisins, Broue, à titre de coauteur), le stand-up comic (Paul et Paul, Les lundis des Ha! Ha!), les séries télévisées (La petite vie) et le cinéma (Ding et Dong, le film, Le grand départ), voilà que l’humoriste Claude Meunier décide de se lancer dans la bande dessinée. On le sait, tout (ou presque) ce qu’a touché Claude Meunier a connu un grand succès et c’est sans aucun doute pourquoi Glénat Québec a décidé de publier l’album Ti-Paul et sa bande.

Car, en plus de tous ces projets, il faut savoir que Claude Meunier s’amusait depuis quelques années à griffonner sur papier des personnages. C’est ainsi que sont nés Ti-Paul et sa bande, de joyeux lurons qui n’en ont que pour l’humour (est-ce étonnant?) absurde et les devinettes. Autour de Ti-Paul, on retrouve ainsi son faire-valoir Max, dont la seule tâche est de rigoler, Adélard Lamothe, Germaine Monroe, Gonzague Zouvi et autres. La formule est la même, de page en page, deux personnages balancent une série de gags à prendre avec le moins de sérieux possible, des gags que Meunier aurait fort bien pu insérer ici et là dans ses sketches de Paul et Paul, Ding et Dong ou encore de La petite vie.

Présentés en bandes dessinées plutôt que live, les gags des personnages de Claude Meunier perdent cependant très rapidement de leur intérêt, et cela, dès les premières pages. Les irréductibles mais très irréductibles fans d’humour absurde et déjanté (et de Claude Meunier) devraient apprécier pour la plupart. Mais, pas tous! À tout évènement, mentionnons que la plupart des profits réalisés avec la vente de ce premier album seront versés aux orphelins du Vietnam via l’organisme Terre des Hommes Canada. C’est toujours ça… mais pas vraiment suffisant! Désolé, mon Claude!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top