- PUBLICITÉ -
Bulles à lire

Bulles à lire

Bien avant que certains scénaristes et dessinateurs d’ici fassent leurs marques dans l’univers de la bande dessinée, on pense ici notamment à Delaf et Dubuc qui, avec le troisième titre de leur série Les Nombrils, se sont classés dans le «top 20» des meilleurs tirages de l’année 2008, deux bédéistes québécois, ayant pour noms Réal Godbout et Pierre Fournier, ont vu l’un de leurs personnages débarquer en France et en Belgique. Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de l’increvable agent fou du F.B.I., Red Ketchup, pour ne pas le nommer. Créé dans les pages de la défunte revue Croc, Red Ketchup a d’abord été un personnage secondaire pour devenir, en 1983, un héros à part entière. Il a été d’ailleurs une figure de proue de la revue Titanic, dédiée à la bande dessinée québécoise des années 1980 et 1990.

Au début des années 1990, la maison d’édition Dargaud avait même, un fait rarissime à l’époque, publié trois albums des aventures de «l’agent fou du F.B.I.», qui avaient préalablement été distribués au Québec: Kamarade Ultra (1991), Red Ketchup contre Red Ketchup (1992) et Red Ketchup s’est échappé (1993). On le voit, Red Ketchup ne laissait personne indifférent à l’époque.

Et, après quelques années de repos, l’impayable Red Ketchup est de retour pour notre plus grand bonheur, puisque la maison d’édition La Pastèque a décidé de rééditer de façon intégrale ses missions publiées dans différents albums et magazines. Huit albums, à raison d’un à tous les six mois, tout en couleurs s’il vous plaît, seront donc publiés. Après un premier album, La vie en rouge, voilà maintenant Kamarade Ultra dans lequel notre agent secret préféré en fera voir de toutes les couleurs aux Soviétiques! Et croyez-moi, de l’action, il y en a!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top