- PUBLICITÉ -
Biennale internationale de la caricature

Photo Michel Chartrand:La mairesse de Rosemère, Hélène Daneault, le conseiller municipal, Normand Corriveau, le caricaturiste Roland Pier et le président de la Corporation culturelle et sportive de Rosemère.

Biennale internationale de la caricature

Rosemère

L’univers de la caricature s’amène à Rosemère pour la première édition de la Biennale internationale. L’activité aura lieu du 27 au 29 mai dans les rues et lieux publics de la municipalité.

«Les mots suffisent à peine pour exprimer à quel point je suis honorée d’avoir le privilège de lancer la toute première édition de la Biennale internationale de la caricature de Rosemère. J’éprouve une grande fierté à voir éclore pareil évènement dont le rayonnement dépasse largement les limites du territoire rosemèrois», de mentionner la mairesse de Rosemère, Hélène Daneault.

Pour cette première édition, le comité organisateur pourra compter sur la présence de Bado, alias Guy Badeaux, caricaturiste au journal LeDroit à Ottawa, à titre de président d’honneur. «Les organisateurs ne s’en doutaient certes pas quand ils m’ont approché, mais Rosemère évoque pour moi de beaux souvenirs. J’ai en effet passé les étés de mon adolescence à l’île Bélair, chez mes grands-parents qui y habitaient. Mon arrière-grand-père, le sculpteur Louis-Philippe Hébert, y avait construit sa résidence d’été, maintenant connue comme l’Enclos», de confier le président d’honneur.

L’idée de créer cette biennale de la caricature a été proposée par le conseiller municipal Normand Corriveau. «L’idée de cet évènement a pris forme lors d’une réflexion sur les différentes options qui s’offraient à nous pour la mise en place d’une nouvelle activité culturelle. Nous croyons que cet évènement aura à long terme un impact majeur sur la renommée de la Ville de Rosemère. C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous avons convenu de lui donner, dès le départ, un caractère international», de souligner l’initiateur du projet.

Au menu de cette première édition, on retrouve une panoplie d’activités pour tous les goûts, les styles et les intérêts. Sur le site, les visiteurs pourront visiter des expositions, observer des caricaturistes à l’œuvre, participer à des ateliers, assister à des conférences, des projections, bref, tout a été pensé pour offrir aux familles une activité divertissante. Le tout se déroulera principalement à la bibliothèque municipale, de même qu’au Marché Metro et au Café de la gare.

«Ce genre de festival jouit déjà d’une grande popularité en Europe, alors pourquoi ne pas en importer la formule de ce côté-ci de l’océan? Ainsi, Rosemère saisit l’opportunité de devenir une ville à la fois créative, stimulante, et culturellement engagée, offrant un lieu unique où brillera l’art caricatural», de conclure le conseiller municipal.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top