- PUBLICITÉ -
30 ans de musique

(Photo Pierre Latour) Geneviève Perrin, interprétant Notre amour sur un poème d’Armand Sylvestre.

30 ans de musique

Collège Lionel-Groulx

Le Département de musique du collège Lionel-Groulx fête ses 30 années d’existence. Pour l’occasion, un concert sur le thème de Gabriel Fauré a été organisé le 19 avril dernier.

La salle, bien remplie, a pu assister à de magnifiques interprétations, les spectateurs voyageant agréablement dans l’univers musical du compositeur français.

La première partie nous a fait connaître des étudiants de 1re année et des finissants en musique classique. Ils ont interprété plusieurs morceaux, que ce soit au piano, à la voix ou à la flûte. Notons la superbe prestation de deux étudiantes de première année en piano, Jaëlle Arcand et Marianne Tremblay-Légaré qui ont présenté avec beaucoup d’assurance et d’harmonie des extraits de Dolly, pour piano quatre mains.

Geneviève Perrin, une soprano, a charmé l’assistance avec sa voix cristalline. Elle a chanté sur la musique de Notre amour un poème d’Armand Sylvestre, et sur celle de Nell un poème de Leconte de Lisle. Le baryton Charles Brocchiero a également performé, de sa voix particulière, sur Chanson d’amour avec un poème d’Armand Sylvestre.

Dans la deuxième partie, des musiciens chevronnés et une chorale d’anciens et d’actuels étudiants, sous la direction de Jean-Pierre Guindon, ont enchanté la salle avec le Requiem de Fauré, opus 48. Tout en douceur, la musique et les harmonies étaient magnifiques et s’élevaient de la scène avec beaucoup de maîtrise et de sérénité.

Dès le début du spectacle, la coordonnatrice du département de musique classique, Louise Lessard, s’est adressée aux spectateurs en expliquant: «Nous sommes fiers de tous les étudiants que nous avons côtoyés et nous sommes heureux d’avoir pu enseigner notre passion aux jeunes de la région. Nous espérons pouvoir continuer longtemps.»

Le fondateur du département, Jean-Pierre Guindon, a été invité à diriger l’orchestre pour le Requiem, en deuxième partie. Il s’est également adressé à la salle avec beaucoup d’enthousiasme. «Ce concert est une occasion de souligner tout le travail accompli depuis 30 ans. Des anciens se joignent aux chœurs ce soir et témoignent de leur réussite professionnelle.»

M. Guindon en a présenté quelques-uns. Notons la présence de Nadia Blanchette, Claude Léveillé, Yvon Sabourin, Dave Pilon, Francine Linette et Andrée Allaire. Il s’est ensuite lancé dans la vision que devrait prendre la musique dans le système scolaire. «Le Collège Lionel-Groulx joue un rôle immense en faisant vibrer le talent musical. Il est important de faire grandir la discipline de la musique et de donner une plus grande place à l’enseignement de la musique dans la société», a-t-il ajouté.

Ce concert a été préparé tout au long de l’année par les étudiants du département classique. Les répétitions de la chorale avec le Requiem se déroulaient sous la direction d’Élizabeth Little, qui est également à l’origine de l’idée du concert pour souligner le trentième anniversaire.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top