- PUBLICITÉ -
3 000 $ pour Saint-Gabriel et Rive-Nord

Photo Yves Déry

3 000 $ pour Saint-Gabriel et Rive-Nord

Pink Floyd et les Mûrs du son

Les fondations des écoles secondaires Saint-Gabriel, à Sainte-Thérèse, et Rive-Nord, à Bois-des-Filion, bénéficieront d’une somme supplémentaire de 3 000 $ à la suite du passage du groupe les Mûrs du son.

Nous vous avions présenté ces enseignants férus de l’œuvre de Pink Floyd qui offrent cette prestation aux écoles sans frais, hormis les dépenses techniques, et les 200 personnes présentes, samedi dernier, au studio-théâtre de la rue Tassé, ont certes beaucoup apprécié ce concert très solide du point de vue musical, lequel comptait aussi quelques effets visuels avec des lasers, ainsi que les décors et accessoires fétiches du groupe britannique.

Les élèves ont été très impliqués en fait, notamment Carl-Étienne Lalonde à la guitare basse, tandis que plusieurs ont porté les drapeaux et chanté Another brick in the Wall, dans la deuxième partie. Les jeunes ont aussi œuvré dans l’organisation et l’accueil du public.

Le groupe, qui existe depuis huit ans, est formé d’employés du collège Édouard-Montpetit et de l’École nationale d’aérotechnique.

Ils sont Marc Lalonde à la voix, la guitare et les claviers, Ghislain Léveillé à la basse, aux claviers et au chant, François Lamontagne à la guitare, de même que la choriste Sylvie Quintal. Pour l’occasion, on invitait le guitariste Gabriel Lamontagne ainsi que Jean-Philippe Pelletier à la batterie, et finalement Caroline Devos et Lise Pelletier aux voix.

Les plus perspicaces se disent qu’on ne joue pas Pink Floyd sans saxophone et c’est Mathieu Lebœuf qui y pourvoyait.

On a déployé le cochon, au grand plaisir de l’assistance, et tous ont passé une très belle soirée, spectateurs comme musiciens et choristes. Aux éclairages, il y avait Robert Ritter, et la sonorisation était l’affaire de Pierre-Luc Gauthier.

Y aura-t-il récidive? Probablement, mais avec un spectacle moins complexe qui pourrait prendre une année et demie à fignoler. Il y aura, semble-t-il, moins de décors et de lasers afin d’alléger l’aspect technique, mais la musique sera assurément très bien parce que leur interprétation de Pink Floyd était tout à fait juste et vraiment sympathique.

Pour le reste, ce seront les activités des deux écoles qui seront bonifiées avec les profits de cette soirée caritative tout en musique.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top