- PUBLICITÉ -
Vivre les vendanges 2010

Vivre les vendanges 2010

Une année exceptionnelle. Le soleil y était. Je suis passé dans les vignes, le raisin sera bien mûr cette année. On a même vendangé en vert pour enlever le feuillage, car il y en avait trop dans plusieurs régions. Les Cantons vous proposent différentes formules pour vivre les vendanges, depuis le 15 septembre et jusqu’au 15 octobre.

Vous pourrez déguster des grillades sur sarments de vigne, partager avec les vignerons au resto, relaxer en vinothérapie, siroter un verre de vin blanc dans les galeries d’art, récolter avec les vignerons comme Simon Naud qui vous propose plusieurs journées au vignoble de la Bauge (le Domaine du Ridge et Val-Caudalies, à Dunham, en font autant) et découvrir la mycologie en ateliers dans des auberges: [www.laroutedesvins.ca]. Mon collègue Philippe Mollé en est le porte-parole cette année.

Le Domaine Château-Bromont est l’une des bonnes tables qui vous propose son forfait vendanges: [www.chateaubromont.com].

On en a profité pour déguster trois vins blancs des Cantons: L’Orpailleur est toujours une référence. Cent pour cent seyval, la robe est invitante, le nez est délicat en agrumes et en fleurs qui se poursuivent en bouche. Une belle vivacité pour accompagner les fruits de mer. Il est au monopole, à 13,75 $.

Le Bauge classique 2008 est exubérant en saveurs complexes de fleurs et de fruits, avec une touche mielleuse en finale. Il a fait merveille avec le pâté au saumon maison pour célébrer la fête du Travail. En vente au vignoble.

Val-Caudalies est unique au Québec, en plein cœur de Dunham. On y produit cidres et vins. Leur blanc, Val Caudalies Vidal, m’a surpris par son beau profil aromatique d’une belle finesse. Les arômes sont d’agrumes tout en nuances, pour une belle découverte en vente au vignoble.

La dégustation de la fête du Travail s’est terminée avec le Cuvée William Blanc, du Vignoble Rivière du Chêne. Voilà un vin énergique avec une belle profondeur gustative. Fruité et vif, nous dit la pastille: 13,80 $ au monopole.

On peut aussi se gâter avec le vin de glace Le Monde 2008. Ce vin offre une bouche gourmande de marmelade de fruits tropicaux. Le tout est adroitement équilibré. La finale est longue et somptueuse. Au monopole en deux formats, le 200 ml convient parfaitement aux desserts: 33,25 $. Il faut s’adresser au vignoble pour des formats spéciaux.

Le Doucet 2011 est arrivé

L’automne annonce les guides du vin 2011. Le premier est désormais celui de mon collègue estrien Jean-Louis Doucet. Il a retenu 350 vins sur 2 500. Les meilleurs vins de 10 $ à 30 $, pour la semaine, les vendredis, les samedis et les grandes soirées. On y trouve des vins pour tous les budgets. Une bonne description des vins, plusieurs accords, des cuissons, des sauces. Un bon achat. Je suis d’accord avec la majorité de ses choix. Un ouvrage de 224 pages en format pratique aux Éditions Michel Quintin.

Un livre de recettes sur les courges

Les courges font de merveilleux potages et sont à découvrir autrement qu’en décorations d’Halloween. Les gens de la Courgerie, Pascale Coutu et Pierre Tremblay, viennent de sortir Les Courges dans votre assiette aux Éditions Goélette. Un bel album de 180 pages avec photos. Vous trouverez 200 façons de les préparer.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top