- PUBLICITÉ -
Sous le soleil de la Californie

Sous le soleil de la Californie

Les 50 États américains produisent du vin. J’en ai même vu en Alaska, l’été dernier: les bouteilles, seulement; j’aurais bien aimé voir le vignoble. J’ai parcouru la Californie à plusieurs reprises. On cultive la vigne un peu partout dans l’État, et les assemblages des régions donnent des vins plus qu’intéressants.

Les vins de la gamme Private Selection de Robert Mondavi, celui qui a fait connaître la Californie comme grande région de vins, avant de mourir en 2008, à 94 ans, en sont un bel exemple. La maison est dans la vallée de la Napa, mais les vignobles se trouvent un peu partout. Santa Barbara, Monterey et San Luis Obispo ne sont que quelques-unes des régions productrices pour faire cette gamme exceptionnelle, pour le prix unique de 19,75 $. Notre comité mixte a dégusté le Merlot 2006. Ce cépage bordelais classique est aussi bien réussi ici qu’à Bordeaux. Un modèle avec ses riches saveurs fruitées attrayantes et sensuelles. Le Cabernet-Sauvignon 2006 a bien servi l’agneau pascal avec son intense bouquet complexe et des tannins qui peuvent faire la route. Le Chardonnay 2007 est un vin franc et vif qui accompagne le saumon sous toutes ses formes. De belles nuances de fruits vous accompagnent tout au long du repas.

La famille Sébastiani est l’une des grandes familles de la région depuis plus d’un siècle. L’un des membres a décidé de partir, en 2001, avec ses deux fils. Don Sébastiani et Fils est né. Pepperwood est lancé dès 2004 pour faire une gamme de vins abordables qui se vendent au monopole à 17,05 $. 2005 fut une grande année. Ils ont mérité le titre de vignoble américain de l’année. Le Cabernet-Sauvignon 2006 fut toute une découverte: un fruité frais de cerises et d’épices avec des tonalités d’agrumes et d’herbacées. Le Merlot du même millésime révèle des arômes complexes de framboises et de chocolat. La bouche suit et la finale nous laisse avec une touche d’épices italiennes.

J’ai eu la chance de visiter les deux vignobles. La Californie est la terre du vin et de la gastronomie. L’audace des Californiens nous donne des vins comme Ménage à trois, Folie à deux. On avait bien aimé le rouge, voici le blanc: un assemblage gagnant de cépages – chardonnay, muscat et chenin blanc – qui donne un vin exotique, parfumé à souhait (fleurs et fruits tropicaux), souple et tout en douceur, idéal comme apéro sur le patio ou avec certaines cuisines asiatiques: 19,65 $.

Depuis cinq ans, les 1 100 vignobles ont mis au point une formule de découverte du vignoble et de la gastronomie. Si la tendance se maintient, ils vont détrôner Disneyland comme première attraction de l’État. La région de la Napa accueille plus de 5 millions de visiteurs et les autres suivent. Mondavi vous offre un séminaire de deux heures, mais vaut mieux réserver: [www.robertmondaviwinery.com]. Vous devez faire le tour d’exploration des sens chez Coppola, le cinéaste, au Rubicon Estate: [www.rubicon.estate.com]. Les deux vignobles sont voisins. La vue est superbe et vous en apprendrez en visitant le Centre du vin de Monterey, au sud de l’État. Soixante-dix vignobles en dégustation en regardant la baie légendaire: [www.tastemonterey.com]. La route du littoral de San Diego, à San Francisco, est l’une des plus belles routes du monde: [www.landofwineandfood.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top