- PUBLICITÉ -
Le meilleur des mondes

Le meilleur des mondes

Le Courrier vinicole de la SAQ nous offre, dans sa dernière édition, le meilleur des mondes: 21 pays et 75 produits de 20 $ à 149 $, sélectionnés parmi un lot de 300 à Vinexpo 2009.

Le Rubicon de Francis Ford Coppola, le cinéaste, est le plus cher. Pour l’avoir visité et avoir dégusté ce vin en plusieurs millésimes, je pense que le prix (149 $) est un peu exagéré. Optez pour le Bodegas Pisano, de l’Uruguay, ou pour ceux autour de 20 $.

La maison Pisano est l’une des plus dynamiques du pays. On a dégusté le Cisplatino Tannat et Merlot 2007. Le travail est soigné, vendanges manuelles, sélection des raisins et vieillissement contrôlé. Le vin est parfait, d’une belle ampleur, mais avec beaucoup de souplesse. Le fruit noir s’exprime à merveille, avec une touche de noisette. Très belle découverte. Le rapport qualité-prix est incroyable à 12,70 $. On peut en acheter deux ou trois bouteilles et le voir évoluer. Il y en a partout dans notre région.

On peut également tenter sa chance avec le Suenos de Elisa 2009, de la même maison, à 25 $ dans le Cellier. Si vous en avez, il faudra attendre 2012 pour le déguster. Il vous reste la fin de semaine pour voir le Cellier et commander sur www.saq.com/courriervinicole. Le tout dépend de votre budget et des commandes des clients. Il faut vous rappeler que rien n’est garanti; vous saurez plus tard si votre commande est disponible et vous aurez les vins à l’été.

Un cidre de glace rosé

Michel Jodoin nous propose un cidre de glace rosé, original et savoureux, pour le printemps qui arrive. On peut en trouver en cherchant à la SAQ, sous l’appellation Michel Jodoin cidre de glace rosé 2009.

Le Chili

Le séisme de 8,8 qui a sévi au Chili a touché les régions vinicoles. On a perdu environ 12 % de la production, mais les producteurs n’ont pas enregistré de pertes de vie. L’électricité est revenue et j’ai reçu de nombreux courriels qui nous confirment que tout va bien dans leur secteur.

Le vin chilien Amayna de Garces Silva nous fait penser aux grands vins blancs de la région de Beaune, autant la bouteille que le contenu. Le chardonnay 2007 séduit d’abord l’œil, avec une robe scintillante à reflets dorés. Le nez est un panier de fruits tropicaux qui se poursuit en bouche avec une touche épicée savoureuse. La finale qui s’étire justifie pleinement son prix de 24 $.

Du nouveau dans la mijoteuse

Un prix d’aubaine pour un des meilleurs livres sur le sujet. Vous saurez tout sur la mijoteuse, une invention qui a des décennies, mais qui revient à la mode. On y présente 350 recettes qui nous prouvent qu’elle peut servir à tout, même les desserts. Un ouvrage de 550 pages, aux éditions AdA.

Obsession symphonique

Je ne vous parlerai pas de musique, mais d’un vin californien qui a fait l’unanimité, le Symphony Obsession 2008 d’Ironstone. Un cépage original, le symphony, amalgame du muscat et du grenache gris, provoque une explosion de saveurs sur fond de litchi. Idéal pour les restos asiatiques de style «apportez votre vin». Et à 14,95 $, qui a dit que les vins californiens coûtent cher?

N’oubliez pas, ce jeudi, le Salon des vins au Palais des congrès. www.salondesvins.com. Voir le site de la SAQ pour acheter vos billets à l’avance.

Bon printemps!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top