- PUBLICITÉ -
Le Liban en vedette

Le Liban en vedette

Le film Incendies, en route vers les Oscars, nous montre la vie difficile dans ce pays depuis plusieurs décennies. Le vin y est produit depuis des millénaires. Ce vin était celui des noces de Cana, car la ville de Cana est au Liban.

Sami Ghosn, du vignoble Massaya, est venu nous visiter, fin janvier. Il produit de grands vins avec sa famille et des associés français de prestige, comme Dominique Hébrard, ancien coproprio du Cheval Blanc, à Bordeaux. J’ai eu l’occasion de rencontrer Dominique plusieurs fois.

On a redégusté avec plaisir ses trois vins. Le Classic 2008 est un assemblage judicieux de cinsault, de cabernet sauvignon et de la syrah. Le nez agréable est en fruits rouges, avec la pointe épicée de la syrah. Le tout se poursuit en bouche et la finale est agréable: 15,90 $.

Le Sélection 2005 est plus corsé. On a ajouté du mourvèdre et du grenache au cinsault et au cabernet. La structure impressionne, les tannins sont imposants et mûrs. Le carré d’agneau, pommes de terre grelots du vendredi soir a fait un heureux mariage: 19,65 $.

Le Gold Réserve 2008 est dans une classe à part: 50 % cabernet sauvignon, 40 % mourvèdre et le reste en syrah. Du travail d’artiste qui nous lance un bouquet d’une merveilleuse complexité. La bouche est étagée en saveurs intenses et le tout est d’un équilibre sans faille. Il se dévoilera mieux dans 2 à 5 ans. Il faut le filtrer et le carafer. On l’a embouteillé directement après son élevage en fûts neufs pendant deux années. Un vin à réserver auprès de votre conseiller, car il n’est pas encore disponible. Hautement recommandé.

Fetzer: des vins écologiques

La maison californienne Fetzer produit des vins depuis 1968, avec le respect du terroir et de la nature. En 2011, leurs étiquettes sont sur papier 100 % recyclé, les bouteilles sont plus légères, avec 17 % moins de verre, et toutes leurs installations sont alimentées à partir d’énergie verte à 100 %. Leurs vins sont bons pour nous et pour la planète.

Leur Zinfandel 2008, avec un peu de petite sirah et de la syrah, nous dévoile un vin séduisant et généreux en fruits, au nez et en bouche. Le prix en fera un vin idéal et polyvalent pour les restos «apportez votre vin»: 15,45 $.

Le Chardonnay 2009 est un des vins les plus appréciés du continent. Une belle robe paille dorée comme le soleil, les arômes exotiques qui nous réchauffent et se poursuivent en bouche. Une belle acidité vivifiante vient couronner le tout. Ma collègue France l’a bien apprécié.

Le Fumé Blanc 2009 est un assemblage à base de sauvignon blanc et autres cépages blancs. Plusieurs vignobles différents fournissent ce vin pour lui donner une complexité et des saveurs fruitées et fleuries uniques. Les agrumes semblent dominer, mais les saveurs évoluent sans cesse. Les deux coûtent 14,95 $.

Ceux qui aiment mieux les rouges pourront acheter le Merlot 2008, un doux bouquet fruité qui se corse un peu avec une touche de syrah, de zinfandel et de cabernet sauvignon. Un bel équilibre vient couronner le tout et la finale s’étire joyeusement, à un prix avantageux de 15,95 $.

C’est la dernière fin de semaine pour Montréal en lumière, profitez-en! Il reste quelques places pour quelques repas, aux dernières nouvelles.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top