- PUBLICITÉ -
Le Cigare Volant célèbre ses 25 ans

Le Cigare Volant célèbre ses 25 ans

L’iconoclaste Randall Grahm célèbre les 25 ans de son vin rhodanien de type châteauneuf-du-pape, le Cigare Volant qui, comme son concepteur, met de la fantaisie dans les vins et dans la vie. Le premier millésime était en 1984 et Randall est venu récemment nous visiter pour parler de ses nouveaux vins et de son volume lancé aux Éditions de l’Université Davis de Californie.

Le premier vin, le Nebbiolo Ca’ del Solo Estate 2005, a suscité plusieurs commentaires élogieux. Le grand cépage du Piémont a trouvé un terroir de prédilection dans la région brumeuse de Monterey. La robe rouge orangé lance un audacieux bal intense de fruits et de fleurs. La finale est longue et bien soutenue. Il aurait pu faire du cellier quatre ou cinq années sans férir: 32,25 $.

Le petit frère en sangiovese, le Ca’ del Solo de San Benito 2006, est plus abordable. Composé à 77 % de sangiovese, le reste en syrah et mourvèdre, ce vin nous donne le plein potentiel de chaque cépage. Les arômes sont complexes et les tannins tout en douceur. Notre comité féminin l’a adoré: un vin sensuel pour elle, mais assez fort pour lui, avec des pâtes un soir d’automne: 19,95 $. L’émotion est toujours présente avec la dégustation de son porte-étendard qui vaut bien des châteauneuf pour ce pape original, mais d’un talent certain.

Le 2004 Cigare Volant 20e édition nous fait atteindre un des sommets dans les vins californiens, à prix presque abordable: 37 $. Un vin exquis, avec des parfums complexes de boîte de tabac et de cuir souple, le tout dans un enrobage riche et corsé. S’il venait de la région originale, on le paierait facilement 50 $. Il aurait pu faire du cellier au moins six ou sept années.

Dictionnaire visuel: alimentation et cuisine

Il n’y a rien de plus frustrant que d’entendre ou de lire une recette quand on ne sait pas ce que c’est. Avec la version cuisine du Dictionnaire visuel, cela n’arrivera plus. On vous montre tout ce qui se mange, tout ce qui sert à le préparer et dans quoi le servir. Ustensiles, contenants, verres à vin, toutes les parties comestibles des plantes et des animaux. Une publication de 179 pages très intéressantes, aux éditions Québec-Amérique. Le tout à petit prix.

Un vin de porto

La maison des vins de porto Taylor’s n’a plus besoin de présentation. Avec le First Estate, on se retrouve avec un porto élégant et invitant à peu de frais. Idéal pour les soirées d’automne avec de la bonne lecture. Il vous réconfortera avec quelques noix: 15,95 $.

100 vedettes pour Centraide

Un livre de recettes intitulé 100 vedettes, 100 recettes, Centraide vient de paraître chez Transcontinental. Mes coups de cœur, celle de Boucar Diouf, de Michel Viens et la patate au chocolat de Paillasson. Un ouvrage de 224 pages pour faire d’une pierre deux coups ou deux cadeaux, puisqu’une partie des profits sera versée à Centraide.

Visite gourmande de l’Argentine

Mon collègue Bertrand Eichel donnera une conférence-voyage, le 23 octobre prochain à 18 h 30, dans le cadre du Festival du film Voyage et Aventure. Le sujet: L’Argentine gourmande. Le tout sera suivi d’une dégustation des excellents vins de Nicolas Catena. www.festiva.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top