- PUBLICITÉ -
Argentine, Bordeaux et Grèce

Argentine, Bordeaux et Grèce

La revue québécoise Vins et Vignobles nous présente les vins de ces trois régions du monde. J’ai une équipe des Disciples de Dionysos qui rentre tout juste d’Argentine et d’Uruguay. Ils ont vécu une tempête de neige pendant leur séjour à Mendoza: on est en hiver de l’autre côté de l’équateur.

Ils ont dégusté des vins superbes chez Catena et chez Agostino, le vignoble argentino-québécois. On vous en reparlera, la revue traite du sujet ainsi que du prix indécent des bordeaux 2009.

La Grèce est un pays dont il faudra tenir compte dans les prochaines années. Charles-Henri, de l’Orpailleur, nous livre aussi ses impressions dans ce numéro d’automne en vente partout.

Nouveaux arrivages

Le Louis Latour, Chardonnay Ardèche 2007 est un excellent achat de la grande maison bourguignonne: 100 % chardonnay, beaucoup de fraîcheur et de profondeur gustative. Les saveurs sont fruitées et minérales. Avec les canapés en entrée: 15,70 $.

Le Madiran Vieilles Vignes du Château Peyros, dans le grand millésime 2005, m’a surpris par sa douceur et ses arômes. La bouche a du caractère, mais il reste très accessible à tous. Le cépage tannat à 80 % lui donne une fin de bouche épicée: 17,75 $.

Le Vitiano Falesco de l’Ombrie italienne fut l’une de mes découvertes à Terrebonne. Le 2008, assemblage à parts égales de sangiovese, de merlot et de cabernet sauvignon, est très expressif en fruits rouges. Un vin jeune et attrayant au prix de 15,45 $.

Donnafugata, une maison de référence de la Sicile, nous donne un vin typique de la région chaude italienne avec le Contessa Entellina, Vina di Gabri, 2008. Assemblage de cépages indigènes ansonica à 70 % plus du chardonnay et 5 %, sans doute, de cattarato, ce vin blanc a un nez très particulier. Une belle complexité de richesses et de saveurs. Pour l’apéro ou pour les fruits de mer: 21,55 $.

Un nouveau vin australien très abordable vient d’arriver sur notre marché. Le pinot noir Fonty’s Pool 2009 nous donne une agréable complexité de fruits noirs et de cerise. Juteux, avec une belle acidité enveloppante, il a fait un mariage parfait avec les côtes levées sur le gril, un beau vendredi soir. La barrique lui a laissé une belle finale vanillée. Il vient de remporter une médaille d’argent dans un concours international. À boire ou à conserver trois ou quatre années au cellier: 17,90 $.

Gastronomie et spa

Le spa Balnéa de Bromont nous propose des rencontres avec des chefs. Gilles Herzog, du regretté Derrière Les Fagots, est en vedette cette fin de semaine: [www.balnea.ca].

Importation privée

Il faut faire vite, si on veut célébrer avec les bulles d’un mousseux français: L’Habit Pourpre. Un mousseux saumurois exclusivement composé du cépage rouge cabernet franc: toute une typicité qui a fait l’unanimité. Une belle robe rubis tout en fines bulles, avec des saveurs de fruits rouges au nez et en bouche, le tout formant un bel équilibre avec l’acidité vivifiante de ce produit élégant et original. Une belle finale vient couronner le tout. On s’en est servi pour inaugurer une nouvelle maison. Il faut se regrouper pour en acheter à la caisse; l’agence est dans notre région et il en reste peu: [www.vinconseil.com] ou 450-437-5639.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top