- PUBLICITÉ -
À la rencontre de nos artisans

À la rencontre de nos artisans

Le Québec compte maintenant 98 vignobles et autant de microbrasseries, sinon plus. Ce sont tous des passionnés qui veulent nous faire déguster des produits originaux. La belle saison est le meilleur moment pour les rencontrer, car, malheureusement, leurs produits ne sont pas toujours disponibles au monopole ou dans les grandes épiceries.

Ma collègue Janine Saine vient de sortir un guide œnotouristique sur les 17 vignobles des Cantons, avec 125 curiosités régionales. La région qui redémarra l’industrie du vin au Québec, en 1980, mérite plusieurs jours de découverte. On peut y jouer au golf et profiter de ses nombreux restaurants. Plusieurs vignobles ont leur resto, mais aucun n’offre l’hébergement sur place; le seul qui vous l’offre est en Gaspésie. Dans ce guide intitulé La route des vins parcourue par Janine Saine / Dans la région de Brome-Missisquoi des Cantons-de-l’Est, Janine nous présente donc nos viticulteurs, leurs cépages, leurs vins, et leur histoire, passée et actuelle. Le guide se glisse parfaitement dans le coffre à gants. Cent soixante pages sur papier glacé, illustrées, aux Éditions La Presse.

Revenons au vignoble de la Gaspésie, il vous ouvre sa reconstitution d’une villa du XIXe siècle pour 2010. Les chambres et les suites sont prêtes, on peut y apprendre à cuisiner, et le spa Vino Terapia avec les produits à base de vin vous offre ses nombreux forfaits: www.vignoblecarpinteri.com.

Un artisan de la bière de dégustation

J’ai rencontré un de nos maîtres-brasseurs, René Huard, qui après avoir brassé sa bière un peu partout, vient de s’établir dans notre région pour nous brasser tout un monde de découvertes. On a visité ses installations dans le parc industriel de Saint-Eustache et on a dégusté ses produits en comité.

La simple malt Cascade IPA, une bière d’inspiration anglaise, nous fait penser, par ses saveurs, à certains vins blancs. On peut la prendre avec des repas ou encore comme apéritif. La Alt Bier, d’inspiration allemande, est totalement différente et à prendre en fin de repas. Cinq variétés de houblons pour la India Pale régulière en font une bière aux saveurs complexes et très rafraîchissante. Passez voir le site www.brasseursillimités.com pour les points de vente. René compte ouvrir un comptoir de dégustation qui nous permettra d’en acheter sur place certains samedis. On en reparlera.

Les panachés

Mon collègue Stéphane Morin vient de sortir un petit carnet sur les cocktails à base de bière qu’on nomme panachés. Quarante recettes pour le patio, sous le titre Panachés. Une publication de 96 pages, aux éditions Guide IQ.

Nouveaux arrivages

Un grand vin argentin, Cuvelier Los Andes, Collection Mendoza 2006, de la famille Cuvelier de Bordeaux, dans le Médoc. Ils font partie du groupe du Clos de los Siete, mais ont aussi un vin à eux. Assemblage de cépages bordelais et du malbec argentin, on a droit à de la structure et de la puissance. La bouche corsée demeure souple, avec des notes de fruits bien mûrs. Une longue finale vient couronner le tout: 33,50 $. Je lui donnerais deux ou trois années de cellier, sinon un passage en carafe d’une heure s’impose.

Le Coureur des bois est un digestif qui allie l’exotisme à notre terroir. On y trouve du rhum, de la crème, et du sirop d’érable. On a tous adoré en complément d’un brunch dominical, dans les Laurentides. À placer au frigo s’il vous en reste, à cause de la crème: 27,35 $.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top